Emmanuel Macron envisage de marquer les 50 ans de mai 68

chargement

france Le président français Emmanuel Macron veut commémorer l'an prochain les 50 ans de mai 68 et lui donner une dimension internationale en tenant compte des événements qui se sont déroulés en France et dans le monde cette année-là.

  20.10.2017, 14:10
L'Elysée souhaite "réfléchir sur ce moment et en tirer des leçons qui ne soient pas "anti" ou "pro" mais tiennent compte de ces événements dans les mentalités actuelles".

Le président français Emmanuel Macron envisage l'an prochain de commémorer les événements qui ont eu lieu en mai 68 en France et dans le monde. Cette déclaration faite vendredi par son entourage confirme une information du journal L'Opinion.

L'Elysée souhaite "réfléchir sur ce moment et en tirer des leçons qui ne soient pas 'anti' ou 'pro' mais tiennent compte de ces événements dans les mentalités actuelles", ajoute-t-on de même source.

Emmanuel Macron, né neuf ans après 68, peut y revenir "sans dogmes ni préjugés", selon la même source. Ses prédécesseurs avaient des positions plutôt tranchées sur cette période de bouleversements sociaux et économiques, qui avaient mis en lumière certaines divisions de la société française.

L'ancien président Nicolas Sarkozy avait appelé pendant sa campagne électorale en 2007 à "liquider une bonne fois pour toutes l'héritage de mai 68", qui selon lui avait imposé un "relativisme intellectuel et moral" et détruit les valeurs morales et la hiérarchie, notamment à l'école.

 

 

Proche de Daniel Cohn-Bendit

Son successeur, et prédécesseur de M. Macron, François Hollande, avait en revanche pendant sa campagne fin 2011 défendu le mouvement, qui selon lui exprimait "les aspirations de la jeunesse" qui "déjà en ce temps-là croyait qu'un autre monde était possible".

L'ex-député européen et écologiste Daniel Cohn-Bendit, l'une des figures de proue du mouvement étudiant de mai 68, est un proche d'Emmanuel Macron dont il partage les vues en faveur de l'Europe.

Selon L'Opinion, l'Elysée souhaite donner une dimension internationale à "68", année du Printemps de Prague et de sa répression, des grandes manifestations aux Etats-Unis, du massacre à l'Université de Mexico et des mouvements étudiants dans toute l'Europe.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

justiceMort du footballeur Emiliano Sala: l’organisateur du vol reconnu coupable de négligenceMort du footballeur Emiliano Sala: l’organisateur du vol reconnu coupable de négligence

live
En directCoronavirus: la Suisse compte 1792 nouveaux cas, 8 décès et 18 hospitalisations en 24 heuresCoronavirus: la Suisse compte 1792 nouveaux cas, 8 décès et 18 hospitalisations en 24 heures

migrationsCoronavirus: 2020, année de baisse record pour les migrations dans l’OCDECoronavirus: 2020, année de baisse record pour les migrations dans l’OCDE

InsoliteVenise: un gondolier suspendu et privé de son titre pour dopageVenise: un gondolier suspendu et privé de son titre pour dopage

témoignageRépression chinoise au Tibet: «C’est la disparition d’une société qui se joue», témoigne une FribourgeoiseRépression chinoise au Tibet: «C’est la disparition d’une société qui se joue», témoigne une Fribourgeoise

Top