02.08.2015, 19:49

Embarras occidental

chargement
Par JACQUES GIRARD

Les menaces brandies hier par Kadhafi de mettre le pays à feu et à sang en cas d'intervention militaire étrangère ne sont pas à prendre à la légère. Il faut certes faire la part des effets de manches et des rodomontades consubstantielles à la moindre intervention du guide de la révolution libyenne. Et l'opposition, qui commence à s'organiser, dispose maintenant d'un armement considérable saisi dans les arsenaux et casernes désertés.

Mais le pouvoir de nuisance du colonel reste non négligeable. Il jouit toujours du soutien d'une petite partie de l'Armée, de sa garde rapprochée et de ses mercenaires. Ses réserves financières, de plus, sont considérables, ce qui lui permet de rétribuer généreusement ses affidés. Les contre-attaques lancées hier par ses forces contre les villes de l'est du pays récemment libérées sont là pour en témoigner.

Habitué au pouvoir absolu, persuadé jusqu'au délire qu'il ne peut être renversé, le colonel, se sachant perdu, pourrait fort bien déclencher des opérations sanglantes pour en faire porter la responsabilité aux Occidentaux si ceux-ci décidaient d'intervenir. Les Etats-Unis et l'Otan devront donc y regarder à deux fois avant de lancer une offensive, même limitée. Les Occidentaux ayant choyé ou toléré Kadhafi quatre décennies durant, il leur sera difficile de faire croire qu'ils n'agissent qu'au nom des grands principes démocratiques. Les enjeux réels, ce sont évidemment les colossales ressources pétrolières de la Libye.

Or, en Irak comme en Afghanistan, les populations se retournent aujourd'hui contre les forces d'occupation, ouvrant du même coup une voie royale aux mouvements islamistes radicaux. Un phénomène identique pourrait se produire en Libye.

Une intervention occidentale pourrait en outre humilier un peu plus un monde arabe en plein processus de libération et le fédérer contre l'Occident. En fait, il y a une chose sur laquelle tant la Ligue arabe que le clan Kadhafi et une bonne partie des insurgés sont d'accord: c'est le refus de toute intervention étrangère. Passer outre, c'est s'exposer à une réaction en chaîne tout au long de la Méditerranée.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 28 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 28 mai

Carnet noirGrande-Bretagne: le doyen officiel de l’humanité décède à l’âge de 112 ansGrande-Bretagne: le doyen officiel de l’humanité décède à l’âge de 112 ans

Carnet noirCarnet noir: l’humoriste français Guy Bedos est décédé à l’âge de 85 ansCarnet noir: l’humoriste français Guy Bedos est décédé à l’âge de 85 ans

ViolenceAllemagne: une éducatrice de crèche soupçonnée du meurtre d’une filletteAllemagne: une éducatrice de crèche soupçonnée du meurtre d’une fillette

AstronomieUne exo-Terre à seulement quatre années-lumièreUne exo-Terre à seulement quatre années-lumière

Top