Ecosse: la campagne du vote sur l'indépendance est lancée

chargement

Référendum Les Écossais se prononceront en septembre prochain sur leur indépendance. La campagne officielle débute aujourd'hui. Pour l'heure, les premiers sondages donnent le "non" largement vainqueur.

  30.05.2014, 06:50
Les Écossais pourront dire s'ils veulent devenir un pays indépendant de la Grande-Bretagne.

La campagne pour le référendum sur l'indépendance a officiellement débuté vendredi en Ecosse. Les derniers sondages donnent le "non" largement vainqueur le 18 septembre.

Quatre millions d'Ecossais âgés de 16 ans et plus sont appelés à voter dans quatre mois pour se prononcer sur l'accord qui lie l'Ecosse à l'Angleterre depuis 307 ans. Si l'écart entre partisans et opposants de l'indépendance n'a cessé de se réduire ces derniers mois, les dernières enquêtes indiquent que le "non" devrait l'emporter avec environ 40% des voix.

Les partisans de l'indépendance atteignent 30%. Les deux camps, dont les slogans sont "Yes Scotland" et "Better Together" (Mieux ensemble), ont seize semaines pour convaincre les indécis, qui seraient encore assez nombreux pour faire basculer le vote.

"Le 'non' à l'indépendance est en tête et l'a toujours été mais l'écart s'est récemment resserré. Nous sommes encore à plusieurs mois du vote et, si c'est semblable aux élections législatives, beaucoup se décident dans le dernier mois ou les dernières semaines. Les choses peuvent changer", a déclaré Tom Mludzinski de l'institut de sondage ComRes.

Peur pour l'économie

Les questions économiques sont au centre d'un débat de plus en plus passionné et chaque camp tente de convaincre les électeurs que la prospérité de l'Ecosse est en jeu. Les trois principales formations britanniques plaident contre l'indépendance, en appelant à l'unité et en mettant en garde sur les conséquences économiques d'une scission.

Le gouvernement écossais, dirigé par les indépendantistes du Parti national écossais (SNP), souhaite mettre fin au contrôle direct de Westminster tout en conservant ce qu'il nomme des "bien communs", comme la livre et la monarchie.

Le Premier ministre écossais, Alex Salmond, a fait valoir que l'indépendance et le contrôle d'une partie des réserves de pétrole de la mer du Nord placerait l'Ecosse parmi les nations les plus riches au monde. De son côté, le Premier ministre conservateur David Cameron et l'opposition travailliste avancent que l'Ecosse est plus riche et plus puissante au sein de la Grande-Bretagne.

"Les deux gouvernements sont entrés dans une phase intense et chacun tente de quantifier l'impact financier pour les Ecossais d'un vote 'oui' ou 'non' en septembre", a déclaré Charlie Jeffery, professeur de politique à l'université d'Edimbourg. "Ce qui pourrait être le plus déterminant en septembre pour les électeurs est la question de savoir si leur niveau de vie s'améliorera ou pas", a-t-il dit.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 16 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du 16 mai

DrameIndonésie: un bateau chavire à cause d’un selfie, au moins sept mortsIndonésie: un bateau chavire à cause d’un selfie, au moins sept morts

ConflitProche-Orient: au moins 40 morts à Gaza, plus lourd bilan quotidien depuis lundiProche-Orient: au moins 40 morts à Gaza, plus lourd bilan quotidien depuis lundi

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 15 maiCoronavirus: toutes les nouvelles du 15 mai

Proche-OrientProche-Orient: manifestations de solidarité avec les Palestiniens à Genève et BâleProche-Orient: manifestations de solidarité avec les Palestiniens à Genève et Bâle

Manifestations de solidarité en Suisse

Tandis que les affrontements entre l’armée israélienne et le Hamas s’intensifient, 300 personnes se sont rassemblées à...

  15.05.2021 19:04

Top