Dissolution du parlement grec

chargement

ATHENES Des élections se tiendront le 25 janvier. Le parti anti-libéral Syriza favori.

Par ATHENE
  30.12.2014, 00:01
Lecture: 6min
Premium
Faute d'avoir pu faire élire un président, le premier ministre Antonis Samaras n'a pu que convoquer de nouvelles élections. 

   KEYSTONE

alexia kefalas

Le Parlement grec sera dissous aujourd'hui et des élections législatives anticipées se tiendront le 25 janvier. C'est la conséquence directe de l'échec de l'élection de Stavros Dimas, à la présidence de la République, après trois tours de scrutin. L'ancien commissaire européen, qui aurait dû obtenir 180 voix pour être élu, n'en a rassemblé que 168 hier. Prenant...

À lire aussi...

VerdictProcès George Floyd: l’ex-policier reconnu coupable du meurtreProcès George Floyd: l’ex-policier reconnu coupable du meurtre

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 20 avril

MenacesLiberté de la presse: plus d’agressions contre les journalistes en Suisse avec la pandémieLiberté de la presse: plus d’agressions contre les journalistes en Suisse avec la pandémie

ConflitsTchad: le président Idriss Déby est mort de blessures reçues au frontTchad: le président Idriss Déby est mort de blessures reçues au front

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 19 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du lundi 19 avril

Top