22.03.2016, 07:00

Deux Californiens accusent Starbucks de voler ses clients en remplissant les gobelets à moitié

chargement
Deux Californiens accusent la firme Starbucks de sous-doser ses cafés.

Justice Deux Californiens attaquent le géant du café à l'emporter Starbucks pour tromperie. Ils ont constaté des écarts entre le dosage annoncé et celui versé dans plusieurs établissement de la franchise. Selon eux, la firme choisit sciemment de ne remplir les gobelets qu'à moitié, afin de s'enrichir.

C'est l'histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide. Pour Siera Strumlauf et Benjamin Robles, le verre, ou plutôt le gobelet, est clairement à moitié vide. Les deux Californiens accusent la chaîne de café à l'emporter Starbucks de tromper ses clients et de les voler. À les entendre, les verres ne seraient systématiquement remplis qu'à 75%, rapporte Buzzfeed.

Et la fraude concernerait toutes les tailles de gobelet, du modèle de 35 centilitres à celui de 60 en passant par celui de 50. Ils auraient constaté cet écart de 25% entre l'offre annoncée sur le menu et la réalité dans plusieurs établissements de l'enseigne. 

Dans leur dossier d'accusation déposé à la Cour fédérale de Californie, ils estiment que la multinationale choisirait délibérément de pratiquer le sous-dosage de ses cafés. "En agissant ainsi, Starbucks lèse ses consommateurs, économise des millions de dollars de marchandises et s'enrichit de façon injuste", affirme la plainte.

De son côté, Starbucks confirme avoir pris connaissance des accusations, mais les juge infondées.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ConsommationStarbucks arrive à Neuchâtel dans sa formule self-serviceStarbucks arrive à Neuchâtel dans sa formule self-service

Pas contenteEtats-Unis: la cliente d'un Starbucks confronte l'employée qu'elle suspecte de l'avoir voléeEtats-Unis: la cliente d'un Starbucks confronte l'employée qu'elle suspecte de l'avoir volée

Top