09.11.2019, 00:01

Des législatives pour débloquer l’Espagne

Premium
chargement
Ces élections sont le fruit de l’incapacité du vainqueur du scrutin du 28avril, le socialiste Pedro Sanchez,  à convaincre Podemos (gauche radicale), à sa gauche, ou Ciudadanos (centre droit), à sa droite.
Par MATHIEU DE TAILLAC, MADRID

ÉLECTIONS Donné gagnant, le socialiste Sanchez ne devrait pas sortir renforcé du scrutin, contrairement à l’extrême droite.

Mercedes, infirmière de 54 ans, est en colère contre la classe politique espagnole: «Ils jouent aux échecs, ils veulent remporter le plus de pions possible. Sauf que les pions, c’est nous, et que le 25 du mois, on n’a plus rien sur notre compte en banque.» Mariluz, comptable de 58 ans, n’est pas plus tendre: «Ils ne répondent qu’à...

Top