06.08.2015, 15:24

Démission surprise du vice-président égyptien et du gouverneur de la banque centrale

chargement
Mahmoud Mekki (gauche)en présence du président égyptien Mohamed Morsi à l'occasion d'une rencontre officielle.

Politique Le vice-président égyptien Mahmoud Mekki et le gouverneur de la Banque centrale égyptienne, Farouk al-Oqda, ont présenté leur démission samedi.

Le gouverneur de la Banque centrale égyptienne, Farouk al-Oqda, a présenté sa démission.Il s'agit du deuxième haut responsable égyptien à démissionner samedi, après le vice-président Mahmoud Mekki, alors que se tient la deuxième et dernière phase d'un référendum sur un projet de Constitution controversé.

M. Oqda pourrait être remplacé par son adjoint, Hicham Ramez, selon la télévision.

Le vice-président égyptien Mahmoud Mekki a démissionné de son poste, a annoncé samedi sans explication une source à la présidence. Le porte-parole du chef de l'Etat, le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, devait publier prochainement une déclaration.

"J'ai réalisé depuis un moment que la nature du travail politique ne convient pas à ma formation professionnelle de juge", a toutefois déjà indiqué M. Mekki dans un communiqué obtenu par l'AFP. Cette annonce surprise est intervenue alors que les Egyptiens votaient sur un projet de Constitution controversé en pleine crise politique.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TensionsMoyen-Orient: record de munitions larguées par les Etats-Unis en 2019 en AfghanistanMoyen-Orient: record de munitions larguées par les Etats-Unis en 2019 en Afghanistan

InsoliteMexique: le président veut offrir son avion au tirage au sortMexique: le président veut offrir son avion au tirage au sort

EpidémieCoronavirus: 26 nouveaux décès dus au coronavirus dans le Hubei, en ChineCoronavirus: 26 nouveaux décès dus au coronavirus dans le Hubei, en Chine

ISRAËLDemande d’immunité retiréeDemande d’immunité retirée

Demande d’immunité retirée

Le premier ministre Benyamin Nétanyahou, inculpé pour corruption, a renoncé à sa demande d’immunité.

  29.01.2020 00:01
Premium

SAHELLes massacres s’enchaînent au Burkina FasoLes massacres s’enchaînent au Burkina Faso

Top