10.01.2020, 08:54

Crash du Boeing à Téhéran: un expert suisse s’oppose à la thèse du missile iranien

chargement
Selon cet expert suisse, le Boeing qui s’est crashé près de Téhéran n’a pas pu être touché par un missile iranien.

Iran Selon un accidentologue suisse, le Boeing qui s’est crashé près de Téhéran n’a pas pu être touché par un missile iranien, hypothèse évoquée par plusieurs pays. La piste d’un problème technique est la plus probable d’après cet expert.

Plusieurs dirigeants, le Premier ministre canadien Justin Trudeau en tête, ont indiqué qu’ils pensaient que l’avion qui s’est écrasé mercredi près de Téhéran a été abattu par erreur par un missile iranien. Un expert suisse ne partage pas cet avis.

A lire aussi : Crash du Boeing à Téhéran: le Canada affirme que l’avion a été abattu par un missile iranien

«Je ne souscris pas à l’hypothèse d’un tir», indique l’accidentologue Ronan Hubert dans une interview publiée vendredi dans Le Temps.

Et d’expliquer qu’un missile ou une bombe à bord aurait fait exploser l’avion. «Or une vidéo amateur permet de distinguer que l’appareil semble rester intact jusqu’à l’impact», ajoute-t-il. De plus, aucun morceau n’a été pour l’instant retrouvé en dehors de cette zone, fait-il encore valoir.

 

 

Il estime également «peu probable» une erreur humaine lors du décollage. D’une part les conditions météorologiques étaient bonnes, d’autre part les trois pilotes présents dans le cockpit «avaient un niveau d’expérience élevé sur ce type d’appareil», détaille M. Hubert.

Il reste donc la piste d’un problème technique, «possible mais difficile à imaginer pour un appareil âgé d’à peine 3 ans», conclut-il.

Je ne peux cautionner ce type de rumeurs face à un processus d’enquête aussi complexe et qui ne fait que commencer.
Ronan Hubert, accidentologue suisse, dans une interview au Temps

M. Hubert se montre également sceptique face aux commentaires qui circulent sur internet où «chacun peut raconter ce qu’il souhaite sous pseudonyme». «Je ne peux cautionner ce type de rumeurs face à un processus d’enquête aussi complexe et qui ne fait que commencer», relève-t-il.

Le Boeing «n’a pas été touché par un missile», selon l’Iran

L’Iran a dit vendredi pouvoir affirmer avec certitude que le Boeing 737 ukrainien qui s’est écrasé mercredi près de Téhéran n’avait «pas été touché par un missile». Téhéran a ajouté s’en remettre aux boîtes noires pour établir les faits.

«Une chose est sûre, cet avion n’a pas été touché par un missile», a déclaré le président de l’Organisation de l’aviation civile iranienne (CAO), Ali Abedzadeh lors d’une conférence de presse à Téhéran.

"Les informations [contenues] dans les boîtes noires [de l’appareil] sont absolument cruciales" pour l’enquête. Toute déclaration avant que leurs données soient extraites n’est pas un avis d’expert", a ajouté M. Abedzadeh.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Accident?Crash du Boeing à Téhéran: le Canada affirme que l’avion a été abattu par un missile iranienCrash du Boeing à Téhéran: le Canada affirme que l’avion a été abattu par un missile iranien

DrameCrash d’un Boeing 737 en Iran: la plupart des 176 victimes se rendaient au CanadaCrash d’un Boeing 737 en Iran: la plupart des 176 victimes se rendaient au Canada

RestrictionsEtats-Unis: une résolution votée pour brider l’action militaire de Trump contre l’IranEtats-Unis: une résolution votée pour brider l’action militaire de Trump contre l’Iran

IncertitudeCrash aérien: Trump a des «doutes» sur l’accident d’avion à TéhéranCrash aérien: Trump a des «doutes» sur l’accident d’avion à Téhéran

AccidentIran: un Boeing 737 ukrainien s’écrase après son décollage, 176 mortsIran: un Boeing 737 ukrainien s’écrase après son décollage, 176 morts

Top