13.04.2020, 09:28

Congo: un avion de rapatriement d’Air France endommagé par des tirs

chargement
Un Airbus A330 d'Air France a été endommagé. (Illustration)

Incident Samedi soir, un Airbus d’Air France a reçu des coups de feu dans un aéroport de la République du Congo. Aucun passager ni membre d’équipage n’étaient à bord. Les circonstances sont encore à éclaircir par les autorités locales.

Un appareil d’Air France qui devait rapatrier dimanche des Français vers Paris a été endommagé samedi soir par des tirs sur l’aéroport de Pointe-Noire en République du Congo, a-t-on appris de sources concordantes. Les coups de feu n’ont pas mis en danger l’équipage et les passagers.

Dans la soirée de samedi, «un Airbus A330 de la compagnie a été endommagé suite à un incident sur le tarmac de l’aéroport de Pointe Noire», a indiqué Air France dans un communiqué transmis à l’AFP. «L’appareil était à l’arrêt à son point de stationnement lors de l’incident, sans équipage ni passagers à son bord.»

 

 

Une source proche du dossier a indiqué à l’AFP que l’appareil avait subi des impacts de balles, sans pouvoir préciser les circonstances.

L’appareil «était placé sous la surveillance de la Gendarmerie du Transport aérien et d’un prestataire de sûreté d’Air France», selon la compagnie aérienne, qui dit avoir déposé plainte pour les dommages causés à l’avion. «Une enquête a été ouverte par les autorités locales», a ajouté Air France.

Avion de remplacement

L’appareil «devait effectuer un vol de rapatriement entre Pointe-Noire, Bangui et Paris-Charles de Gaulle (AF 4145) dimanche (…). Le vol dont le départ était initialement prévu à 10h00 (heure locale) est reporté de 24 heures afin de permettre d’acheminer un appareil de remplacement (Boeing 777-200) et un équipage depuis Paris-Charles de Gaulle», a expliqué la compagnie.

A Brazzaville, le ministre congolais des Affaires étrangères Jean-Claude Gackosso a transmis «ses profonds regrets» à son homologue français Jean-Yves Le Drian après ce «grave incident».

«Apparemment» l’incident est «lié à une altercation et à un désaccord entre un agent de la DGST (Direction générale de la surveillance du territoire) et son chef. L’agent qui a tiré était sous l’emprise de l’alcool. C’était un tir à la Kalash en l’air qui a touché l’avion», a indiqué une source proche du dossier sous couvert de l’anonymat.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DécouverteZoug: moteur d’avion de 1940 récupéré dans le lacZoug: moteur d’avion de 1940 récupéré dans le lac

AbsurdeCoronavirus: des compagnies aériennes font voler leurs avions à videCoronavirus: des compagnies aériennes font voler leurs avions à vide

Flash-backTerrorisme: il y a 50 ans, l’un des pires attentats était commis contre un avion SwissairTerrorisme: il y a 50 ans, l’un des pires attentats était commis contre un avion Swissair

DrameFrance: 4 morts dans le crash d’un avion dans le sudFrance: 4 morts dans le crash d’un avion dans le sud

CrashUn avion sort de la piste à Istanbul, en Turquie: le bilan grimpe à 3 morts et 179 blessésUn avion sort de la piste à Istanbul, en Turquie: le bilan grimpe à 3 morts et 179 blessés

Top