25.07.2019, 21:40

Climat: une centenaire allemande se lance en politique

chargement
Une "green mamie" inspirée par les jeunes.

allemagne Lisel Heise, alerte centenaire qui vit à Kirchheimbolanden, dans l’ouest de l’Allemagne, a décidé de se lancer en politique pour lutter pour le climat, au côté des jeunes.

La décision de l’Allemande Lisel Heise d’entrer en politique s’est cristallisée lorsqu’on lui a coupé le micro dans une réunion publique. Cette centenaire, devenue élue locale, se bat désormais au côté des jeunes pour le climat.

Celle qui a pris sa retraite de l’enseignement il y a 40 ans défendait alors la réouverture d’une piscine extérieure. «Quand j’ai commencé (à parler), certains ne voulaient vraiment pas m’écouter et sont allés jusqu’à débrancher la prise» du micro, raconte-t-elle à l’AFP. «Aujourd’hui, des gens du monde entier viennent me parler. Qui rit désormais ?», plastronne-t-elle.

Ce qui a changé depuis, c’est son élection au printemps, contre toute attente, au conseil municipal de Kirchheimbolanden, en Rhénanie-Palatinat (ouest), quelques semaines à peine après avoir soufflé ses cent bougies.

 

 

Jeunesse et santé

De là a découlé son engagement pour le climat, inspiré par la mobilisation des jeunes du mouvement «Fridays for future», lancé par la Suédoise Greta Thunberg et très suivi par la jeunesse allemande.

«Les jeunes me donnent vraiment de l’espoir», s’enthousiasme celle qui tempête contre l’industrie automobile allemande et se promène encore chaque jour dans la vieille ville pittoresque de Kirchheimbolanden, qui compte 8000 habitants.

Mme Heise fait partie d’une vague montante de personnes âgées qui refusent de rester à l’écart de la vie publique, à l’image du mouvement «Oma gegen Rechts» («Les grands-mères contre la droite»). Lancé en 2017 en Autriche et importé en Allemagne, il rassemble régulièrement des femmes âgées qui veulent tirer les leçons de l’Histoire et s’opposer au racisme.

La «honte» Trump

Lisel Heise vit dans l’immense maison qu’elle partageait autrefois avec ses parents, à quelques pas de l’emplacement de l’ancienne synagogue où se trouvent désormais un arbre et un monument commémoratif. Veuve depuis quatre ans après plus de sept décennies de mariage, elle habite là avec un de ses quatre enfants et un petit-fils. Elle a huit arrière-petits-enfants.

Mme Heise aime accueillir des visiteurs dans son salon rempli de livres, y compris un volume, bien en vue, de photos de Barack Obama. "Un dirigeant politique doit avoir une vision et une pensée logique mais aussi humaniste, affirme-t-elle.

Elle ne porte pas dans son coeur Donald Trump, dont les ancêtres venaient du village proche de Kallstadt. «J’ai honte que son grand-père soit d’ici», assène la centenaire.

Lisel Heise reste en forme physiquement et intellectuellement en jardinant et en se passionnant pour des talk-shows politiques.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

climatGreta Thunberg: "vous n'êtes pas obligés de nous écouter, nous ne sommes que des enfants"Greta Thunberg: "vous n'êtes pas obligés de nous écouter, nous ne sommes que des enfants"

ClimatMétéo: Canicule persistante en Europe occidentale, records à la cléMétéo: Canicule persistante en Europe occidentale, records à la clé

Top