21.10.2018, 21:51

Chili: l'Eglise catholique doit indemniser trois victimes d'abus sexuels

chargement
Fernando Karadima, 88 ans, avait été suspendu à vie de ses fonctions par le Vatican en 2011, après avoir été condamné pour abus sexuels perpétrés sur des mineurs dans les années 80 et 90 dans une paroisse de Santiago.

Abus sexuels Au Chili, trois victimes d'abus sexuels ont été indemnisées par l'Eglise catholique. Celle-ci a été condamnée à verser 450 millions de pesos à cause d'abus sexuels commis par un ancien prêtre.

L'Eglise catholique chilienne a été condamnée par la justice du pays à verser des indemnités de 450 millions de pesos (660'000 francs), à trois victimes d'abus sexuels commis par un ancien prêtre, ont annoncé dimanche les trois bénéficiaires de la décision judiciaire.

La Cour d'appel de Santiago a annulé une décision antérieure. Elle s'est prononcée en faveur des trois victimes, Juan Carlos Cruz, José Andrés Murillo et James Hamilton, qui poursuivaient en justice l'Eglise pour négligence et pour avoir couvert les dénonciations d'abus sexuels visant un ancien prêtre Fernando Karadima.

Le pape François a réduit le mois dernier à l'état laïc Fernando Karadima, qui a été condamné pour pédophilie. Cette affaire avait empoisonné le voyage du chef de l'Eglise catholique au Chili en janvier.

"Fin de l'impunité"

"Nous nous réjouissons profondément, le chemin a été très long (...) Cette décision doit représenter la fin de l'impunité en matière d'abus sexuels de la part du clergé", ont souligné les trois victimes dans un communiqué. L'Eglise catholique chilienne peut interjeter appel devant la Cour suprême du pays.

Fernando Karadima, 88 ans, avait été suspendu à vie de ses fonctions par le Vatican en 2011, après avoir été condamné pour abus sexuels perpétrés sur des mineurs dans les années 80 et 90 dans une paroisse de Santiago. A ce jour, le pape François a accepté la démission de sept évêques chiliens.

Les enquêtes judiciaires pour agressions sexuelles présumées commises par des membres de l'Eglise sur des mineurs et des adultes depuis les années 1960, ou pour avoir couvert de tels actes, se multiplient au Chili depuis la visite du pape. Elles sont actuellement au nombre de 119.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

chocChili: l'Eglise déconseille aux prêtres de toucher les parties génitales des enfantsChili: l'Eglise déconseille aux prêtres de toucher les parties génitales des enfants

JusticeChili: le Vatican suspend un autre prêtre chilien accusé de pédophilieChili: le Vatican suspend un autre prêtre chilien accusé de pédophilie

PardonChili: le pape demande pardon aux habitants pour les blessures et les offensesChili: le pape demande pardon aux habitants pour les blessures et les offenses

Le pape demande pardon aux Chiliens

Le pape François a demandé pardon aux Chiliens pour les blessures et offenses. L'évêque Juan Barros est soupçonné...

  17.06.2018 20:40

Top