Chicago: trois Noirs dont une mère de famille tués par la police

chargement

Etats-Unis Trois Noirs ont été tués à Chicago samedi par la police de la ville. Les victimes sont une mère de famille et un adolescent atteint de troubles mentaux ainsi qu'un homme armé dans une autre intervention.

  27.12.2015, 13:35
Les manifestants à Chicago se plaignent de la terreur policière que fait peser le maire de la ville Rahm Emanuel. Ils réclament sa démission.

Trois Afro-américains ont été tués samedi par la police de Chicago. Un policier a tiré sur un étudiant souffrant apparemment de troubles mentaux et sur une mère de famille. Dans un incident séparé, les forces de l'ordre ont tué un homme armé lors d'une intervention.

Dans un communiqué, la police a affirmé être intervenue dans un quartier à la suite d'un appel pour violence domestique. A leur arrivée, "les policiers ont été confrontés à une personne agressive et l'un d'eux a dû utiliser son arme, blessant mortellement deux individus. Une femme de 55 ans a été blessée par accident et tuée tragiquement", a ajouté la police qui a adressé ses condoléances aux proches de la victime.

Balle tirée à Travers la porte

Selon les médias locaux, les victimes sont deux Noirs, une mère de cinq enfants et un étudiant de 19 ans. D'après le Chicago Tribune, le jeune homme souffrait de troubles mentaux et menaçait son père avec une batte de baseball, un geste à l'origine de l'appel à la police. La mère tuée était leur voisine et le père lui avait demandé d'accueillir les officiers. Elle a été mortellement touchée par une balle tirée à travers une porte.

Dans un incident séparé, les forces de l'ordre ont affirmé avoir tiré sur un homme armé lors d'une intervention contre "un assaut en cours". L'homme, blessé, est décédé à l'hôpital. La police a affirmé qu'une enquête était en cours sur les circonstances de l'affaire.

Enquête sur la police

Ces violences surviennent alors que la police de Chicago fait l'objet d'une enquête fédérale ouverte en vertu de la protection des droits civiques. L'investigation porte sur l'usage de la "force létale" et sur le respect de la discipline dans les rangs de la police de la troisième plus grande ville du pays.

Elle a été ouverte suite à la mort, il y a une année, d'un adolescent noir abattu de 16 balles par un policier blanc. De nombreuses manifestations ont eu lieu suite à cette tragédie tandis que se multipliaient les appels à la démission du maire de la ville, Rahm Emanuel, ancien secrétaire général de la Maison Blanche au début du premier mandat de Barack Obama.

 

Rahm Emanuel est en position de faiblesse à la mairie de la ville:

 

 

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

états-UnisChicago indemnise des Noirs torturés par la policeChicago indemnise des Noirs torturés par la police

Chicago indemnise des Noirs torturés

Une centaine d'hommes, torturés par la police il y a plus de 25 ans, vont recevoir des indemnités de la part de la...

  07.05.2015 07:47

Top