29.10.2016, 08:24

CETA: l'accord de libre-échange entre l'UE et le Canada sera signé dimanche

chargement
Malgré les manifestations contre le CETA dans toute l'Europe, le traité sera signé dimanche.

Libre-échange Après avoir bloqué la signature du traité de libre-échange CETA durant des semaines, la Wallonie a cédé après avoir ajouté quelques clauses. Finalement, c'est dimanche que l'accord sera signé par l'UE et le Canada. Il faudra ensuite qu'il soit ratifié par les parlements européens.

Tout est bien qui finit bien pour l'accord de libre-échange entre l'UE et le Canada (CETA). Sauf surprise de dernière minute, le traité sera signé dimanche à midi à Bruxelles en présence du premier ministre canadien Justin Trudeau. La Wallonie a donné son feu vert.

"C'est une excellente nouvelle, j'ai bien hâte" d'être à Bruxelles, a twitté dans la nuit de vendredi à samedi Justin Trudeau, alors que le traité CETA devait dans un premier temps être signé jeudi. Le premier ministre s'envolera samedi soir pour la Belgique. Une fois paraphé, l'accord devra être approuvé par le parlement européen.

 

 

Le soulagement était aussi de mise vendredi soir au sein des instances dirigeantes de l'Union européenne. "Mission accomplie !", a twitté peu avant minuit le président du Conseil de l'UE, Donald Tusk, une fois obtenue l'approbation des 28 Etats-membres.

 

 

La Wallonie cède

Le dernier épisode de ce psychodrame s'est joué vendredi au terme d'un débat-marathon de quatre heures devant le parlement de Wallonie à Namur, la capitale francophone du sud de la Belgique. Les députés régionaux ont finalement donné leur aval au gouvernement fédéral belge par 58 voix contre 5, pour parapher l'accord avec le Canada.

Les opposants belges au CETA ont obtenu ces derniers jours que lui soit adjoint, parmi une trentaine d'autres déclarations émanant de tous les Etats membres et sur tous les sujets, une "déclaration du Royaume de Belgique" qui, selon eux, renforce la protection du modèle social et environnemental européen.

"Le CETA amendé, le CETA corrigé, est plus juste que l'ancien CETA, il offre plus de garanties, et c'est celui-là que je défends devant vous", a plaidé vendredi le chef du gouvernement régional wallon, le socialiste Paul Magnette, devant le parlement de Wallonie.

Menace sur le TTIP

Mais il a déjà averti qu'il n'accepterait jamais un traité n'offrant pas les mêmes garanties que celui qui liera désormais Bruxelles et Ottawa. "On peut tirer la leçon: avec le CETA amélioré, le TTIP est mort et enterré", a-t-il lancé aux députés, en référence à l'autre accord de libre-échange négocié laborieusement avec les Etats-Unis. A contrario, Robert Fico a réaffirmé que ce traité "possède le potentiel de paver le chemin vers de nouveaux accords commerciaux".

Disposant des mêmes pouvoirs qu'un parlement national, l'assemblée wallonne n'avait pas manqué de faire part depuis des mois de ses réserves, qui concernaient notamment le secteur agricole et l'instauration de juridictions ad hoc pour régler les différends entre les multinationales et les Etats.

 

 

Même si le premier ministre belge Charles Michel, rival politique de Paul Magnette, affirme que ces tractations n'ont pas "changé une virgule" au CETA, le dirigeant wallon s'est targué d'avoir "amendé" le traité sur plusieurs points.

Sept ans de pourparlers

Une fois paraphé et approuvé par le parlement européen, le CETA entrera en application provisoire et partielle, le temps qu'il soit ratifié par l'ensemble des parlements des pays de l'UE ainsi que par le parlement canadien, une procédure qui peut prendre des années.

Ce traité "supprimera plus de 99 % des droits de douane qui pèsent actuellement sur les échanges commerciaux entre l'UE et le Canada. Il fixe des normes élevées pour la protection des consommateurs, de l'environnement et des travailleurs", a martelé le Conseil de l'UE. Les négociations pour arriver à ce paraphe auront pris sept ans.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

dénouementCeta: la Wallonie donne son feu vert à la signature de l'accord de libre-échange entre l'UE et le CanadaCeta: la Wallonie donne son feu vert à la signature de l'accord de libre-échange entre l'UE et le Canada

Libre-échangePaul Magnette défend un CETA "amélioré" devant son parlementPaul Magnette défend un CETA "amélioré" devant son parlement

Libre-échangeCETA: la Wallonie a accepté un accord avec les autres parties belgesCETA: la Wallonie a accepté un accord avec les autres parties belges

accord cetaAccord CETA: n'y croyant plus, le Premier ministre canadien ne se rendra pas à BruxellesAccord CETA: n'y croyant plus, le Premier ministre canadien ne se rendra pas à Bruxelles

Top