17.04.2018, 00:01

«Ces frappes sont une comédie»

Premium
chargement
Un soldat syrien filme les ruines  d’un centre de recherche scientifique,  à Barzeh, près de Damas, détruit samedi dernier par les bombardements  occidentaux.

SYRIE Le géopolitologue Frédéric Pichon craint que la riposte occidentale ne soit contre-productive.

donald Trump, Emmanuel Macron, Theresa May, Vladimir Poutine et Bachar al-Assad fanfaronnaient après l’opération Hamilton menée, samedi dernier, en Syrie, par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France. Quoi, tout le monde a gagné, comme chez Jacques Martin? Pas si vite. La destruction de trois cibles liées au programme d’armement chimique syrien n’est pas aussi payante qu’on le croit,...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 9 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 9 avril

Fêtes de PâquesHommage du pape aux prêtres morts auprès des malades du virusHommage du pape aux prêtres morts auprès des malades du virus

PaléontologieDes oeufs de dinosaures passés aux rayons XDes oeufs de dinosaures passés aux rayons X

En missionEspace: l'équipage spatial s'est arrimé à l’ISSEspace: l'équipage spatial s'est arrimé à l’ISS

PandémieCoronavirus: l'Afrique du Sud craint l’explosif cocktail avec le sidaCoronavirus: l'Afrique du Sud craint l’explosif cocktail avec le sida

Top