17.04.2018, 00:01

«Ces frappes sont une comédie»

Abonnés
chargement
Un soldat syrien filme les ruines  d’un centre de recherche scientifique,  à Barzeh, près de Damas, détruit samedi dernier par les bombardements  occidentaux.

 17.04.2018, 00:01 «Ces frappes sont une comédie»

SYRIE Le géopolitologue Frédéric Pichon craint que la riposte occidentale ne soit contre-productive.

donald Trump, Emmanuel Macron, Theresa May, Vladimir Poutine et Bachar al-Assad fanfaronnaient après l’opération Hamilton menée, samedi dernier, en Syrie, par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France. Quoi, tout le monde a gagné, comme chez Jacques Martin? Pas si vite. La destruction de trois cibles liées au programme d’armement chimique syrien n’est pas aussi payante qu’on le croit,...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top