01.06.2020, 13:01

Canada: après Toronto, manifestation tendue à Montréal contre le racisme

chargement
La plupart des manifestants montréalais portaient un masque.

ÉCHAUFFOURÉES Des milliers de personnes ont défilé dimanche à Montréal (CAN). Elles dénonçaient le racisme et les violences policières et soutenaient les manifestations aux Etats-Unis. Une autre manifestation était prévue en fin de journée à Vancouver (ouest).

Aux cris de «Black lives matter», ou les poings tendus vers le ciel, des milliers de personnes ont défilé dimanche à Montréal (CAN). Elles dénonçaient le racisme et les violences policières et soutenaient les manifestations aux Etats-Unis.

Alors que la manifestation elle-même s’est déroulée dans le calme, des échauffourées ont éclaté en début de soirée au centre-ville, lorsque des manifestants ont lancé des projectiles contre les forces de l’ordre. La police a répliqué avec des tirs de gaz lacrymogènes, selon les images des télévisions.

Quelques vitrines ont été brisées par des casseurs, tandis que la police tentait de disperser les derniers manifestants dans une ambiance tendue.

Pendant plus de deux heures, plusieurs milliers de personnes avaient sillonné le centre-ville en fin d’après-midi, en «solidarité» avec les manifestations aux Etats-Unis suite à la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans qui a succombé lors d’une interpellation aux mains d’un policier blanc.

Manifestation prévue à Vancouver

La plupart des manifestants montréalais portaient un masque, mais peu respectaient la distance physique de deux mètres préconisée par les autorités, alors que la métropole est l’épicentre de l’épidémie de coronavirus au Canada.

A lire aussi : Etats-Unis: un camion force le passage parmi les manifestants à Minneapolis

De très nombreuses pancartes, souvent en anglais, proclamaient «Black lives matter» («Les vies noires comptent»), «No justice no peace» («Pas de justice, pas de paix») ou «I can’t breathe» («Je ne peux pas respirer»), référence aux derniers mots prononcés par George Floyd, alors qu’il était plaqué au sol par un policier.

La police de Montréal avait même pris soin, dans un tweet, de dénoncer les circonstances de la mort de George Floyd, qui «vont à l’encontre des valeurs de notre organisation».

Une autre manifestation était prévue en fin de journée à Vancouver (ouest). La veille, plusieurs milliers de manifestants avaient défilé dans le calme contre le racisme et les violences policières à Toronto, la plus grande ville du pays.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ColèreEtats-Unis: les villes américaines sous haute tension après la mort de George FloydEtats-Unis: les villes américaines sous haute tension après la mort de George Floyd

L’Amérique sous tension

Des milliers de policiers et soldats patrouillaient dimanche dans les grandes villes américaines, au lendemain d’une...

  31.05.2020 19:10

ColèreEtats-Unis: couvre-feu et déploiement de militaires dans plusieurs villesEtats-Unis: couvre-feu et déploiement de militaires dans plusieurs villes

ViolencesEtats-Unis: déploiement de forces sans précédent à MinneapolisEtats-Unis: déploiement de forces sans précédent à Minneapolis

Déploiement de forces à Minneapolis

Alors que de violentes manifestations se poursuivent à Minneapolis, suite au décès d’un noir après une arrestation...

  30.05.2020 21:12

ColèreEtats-Unis: couvre-feu à Minneapolis, policier arrêté et inculpéEtats-Unis: couvre-feu à Minneapolis, policier arrêté et inculpé

Top