17.11.2018, 08:37

Californie: le bilan de l'incendie "Camp Fire" s'est alourdi à 71 morts

chargement
Le nombre de personnes portées disparues dans l'incendie a grimpé à plus de 1000, ont rapporté les autorités.

Drame Le bilan de l'incendie "Camp Fire", qui ravage le nord de la Californie, aux Etats-Unis, ne cesse de s'alourdir. Il est désormais de 71 morts et de plus de 1000 disparus.

Le bilan des victimes de l'incendie, qui ravage le nord de la Californie, s'est alourdi à 71 morts, ont annoncé vendredi soir les autorités. Les restes de huit nouvelles victimes ont été découverts, mais plus de 1000 personnes sont désormais portées disparues.

L'incendie, baptisé "Camp Fire", a réduit en cendres la ville de Paradise, qui comptait 27'000 habitants. Près de 12'000 structures, soit la quasi-totalité des bâtiments de Paradise, principalement des habitations, ont été détruites dans et autour de la ville en quelques heures après l'arrivée des flammes le 8 novembre.

Plusieurs milliers de bâtiments restent menacés par les flammes, qui ont, pour l'heure, dévasté plus de 57'000 hectares. Des équipes massives de pompiers, venus de différents Etats américains, s'activaient pour tenter de contenir le sinistre.

 

 

Selon le Cal Fire, le département californien de foresterie et de protection contre les incendies, le feu a été contenu à 45%, contre 40% la veille, malgré les vents qui attisaient les flammes.

1000 personnes portées disparues

Le nombre de personnes portées disparues dans l'incendie a grimpé à plus de 1000, ont rapporté les autorités. Ce nombre inclut possiblement des personnes qui ont échappé aux flammes et ignorent qu'elles sont depuis portées manquantes. Il était de 631 jeudi. Il devrait continuer à fluctuer ces prochains jours, a précisé le shérif du comté de Butte.

"L'information que je vous apporte est une donnée brute et nous estimons qu'il y a une possibilité prévisible que la liste contienne des noms en double", a-t-il ajouté.

 

 

Le bilan humain est le plus lourd de l'histoire de la Californie. Le précédent incendie de cette ampleur a fait 29 morts à Griffith Park en 1933. Il s'agit aussi de l'un des incendies les plus meurtriers aux Etats-Unis depuis le début du XXe siècle.

Le président américain Donald Trump est attendu samedi dans le nord de la Californie pour rencontrer des rescapés du Camp Fire. Il avait suscité la polémique il y a quelques jours, en imputant le sinistre à la "piètre" gestion des forêts californiennes.

Dans le sud de l'Etat, près de Los Angeles, le "Woolsey Fire" a brûlé près de 40'000 hectares depuis jeudi dernier, dont une partie de la station balnéaire Malibu prisée des stars. Contenu à près de 80%, le feu a fait au moins trois morts.

La Californie, victime de sécheresse chronique depuis plusieurs années, a connu plusieurs incendies majeurs depuis un an, qui ont fait plus de 100 morts et brûlé des centaines de milliers d'hectares.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Etats-UnisIncendies en Californie: le bilan du «Camp Fire» monte à 63 morts et plus de 600 personnes portées disparuesIncendies en Californie: le bilan du «Camp Fire» monte à 63 morts et plus de 600 personnes portées disparues

IncendieCalifornie: le bilan de l’incendie «Camp Fire» monte à 58 mortsCalifornie: le bilan de l’incendie «Camp Fire» monte à 58 morts

DrameCalifornie: le bilan des incendies s'alourdit à au moins 44 mortsCalifornie: le bilan des incendies s'alourdit à au moins 44 morts

Top