13.07.2020, 07:07

Bulgarie: des milliers de protestants de nouveau dans la rue contre le gouvernement

chargement
Les manifestations ont commencé jeudi à Sofia pour protester contre des perquisitions ordonnées par le parquet (archives).

Balkans Des milliers de personnes sont descendues dans la rue en Bulgarie pour réclamer la démission du Premier ministre, jugé corrompu. Vendredi, les rassemblements avaient donné lieu à des violences. 18 manifestants avaient été arrêtés, dont deux brutalement battus.

Des milliers de Bulgares sont descendus dans la rue dimanche pour la quatrième soirée consécutive. Ils protestent contre la corruption et réclament la démission du gouvernement conservateur du Premier ministre Boïko Borissov.

A Sofia, plus de 3000 personnes ont manifesté pendant plusieurs heures devant le siège du gouvernement, scandant «Mafia» et «Démission». Les manifestants se sont aussi rendus devant le parlement, bloquant la circulation dans une grande partie du centre de la capitale jusque tard dans la soirée.

 

 

Le ministère de l’Intérieur a annoncé en fin de soirée que le rassemblement dans la capitale s’était terminé sans incident. Des centaines de personnes ont aussi manifesté contre le gouvernement dimanche dans au moins dix autres villes de Bulgarie.

Les manifestations ont commencé jeudi à Sofia pour protester contre des perquisitions ordonnées par le parquet et menées par des policiers armés et des procureurs au siège de la présidence bulgare. Ces perquisitions ont été interprétées par les manifestants comme une attaque contre le président Roumen Radev, soutenu par les socialistes.

Nouveaux rassemblements prévus

M. Radev est très critique envers le gouvernement conservateur. Il l’a accusé samedi d’avoir «un caractère mafieux» et a réclamé la démission du Premier ministre Boïko Borissov, ce que ce dernier a refusé. Les manifestants ont lancé dimanche une pétition en ligne pour réclamer le départ de M. Borissov du pouvoir.

 

 

Vendredi, le rassemblement à Sofia avait donné lieu à des violences. Dix-huit manifestants avaient été arrêtés, dont deux avaient été violemment battus et avaient dû être hospitalisés.

Cela avait entraîné une participation encore plus grande aux rassemblements de samedi. Le président Radev avait alors demandé la démission du gouvernement de M. Borissov et celle du procureur général, accusé par les manifestants d’être instrumentalisé par le gouvernement conservateur.

Un nouveau rassemblement contre le gouvernement est convoqué pour lundi à Sofia et une protestation nationale pour jeudi. Treize ans après son entrée dans l’Union européenne, la Bulgarie est le pays de l’UE le plus touché par la corruption, selon l’ONG Transparency International.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

sécuritéMigration: la Bulgarie veut fermer les frontières de l'Union européenneMigration: la Bulgarie veut fermer les frontières de l'Union européenne

FrontièresLa Bulgarie veut dissuader les migrants de passer par son territoireLa Bulgarie veut dissuader les migrants de passer par son territoire

manifestationBulgarie: plusieurs milliers de manifestants dans les rues de SofiaBulgarie: plusieurs milliers de manifestants dans les rues de Sofia

drameBulgarie: un migrant afghan abattu par les gardes-frontièresBulgarie: un migrant afghan abattu par les gardes-frontières

SanctionFootball: la Bulgarie condamnée suite aux incidents racistes survenus lors du match face à l’AngleterreFootball: la Bulgarie condamnée suite aux incidents racistes survenus lors du match face à l’Angleterre

Top