Brexit: l'heure pour l'UE de se réinventer

chargement

Brexit Dix jours après la votation du Brexit, l'heure est au constant, au sein de l'Union européenne.

  03.07.2016, 13:20
Jean-Claude Juncker embrasse le front de Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques.

Le commissaire européen aux affaires économiques, Pierre Moscovici, a estimé dimanche que l'Union européenne (UE) devait lancer des "initiatives fortes" pour "réinventer l'Europe", après le Brexit. Parmi les solutions préconisées, figure une prolongation du plan Juncker, destiné à relancer l'investissement.

"Le statu quo ne peut pas être une réponse au Brexit", a déclaré Pierre Moscovici à des journalistes, en marge d'un forum économique à Aix-en-Provence dans le sud de la France. "Il faut une offensive européenne".

Il a souligné que la France et l'Allemagne avaient une "responsabilité particulière" dans ce processus. Il a ajouté que ces deux pays avaient déjà des points d'accord sur une Europe "plus efficace" dans le domaine économique.

Dans cette optique, "l'investissement est la clef", a-t-il souligné. Le plan Juncker est "sans doute insuffisant et dans son ampleur et dans le temps". Il doit toutefois permettre de mobiliser 315 milliards d'euros (341,5 milliards de francs) d'investissements en trois ans (de 2015 à 2018), via un fonds pour les investissements stratégiques, le FEIS.

Nouveau ministre des finances

Ce fonds est financé par le budget européen et la Banque européenne d'investissement (BEI) à hauteur de 21 milliards d'euros. Il doit ensuite attirer des investisseurs privés qui souhaiteraient financer des projets dans des secteurs comme l'énergie, les infrastructures ou encore la recherche. Début juin, la Commission européenne a proposé de prolonger ce plan au-delà de 2018.

M. Moscovici a, par ailleurs, jugé que la zone euro à 19 devait s'approfondir, via une "politique économique commune". "Nous ne pouvons pas contourner un budget de la zone euro", a-t-il dit, plaidant pour un ministre des finances de la zone euro.

Du côté britannique, c'est l'explosion de la classe politique : 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

BrexitUE: le Brexit fait réfléchir la SuisseUE: le Brexit fait réfléchir la Suisse

BrexitBrexit: des milliers de manifestants se sont rassemblés à Londres contre la décision des électeursBrexit: des milliers de manifestants se sont rassemblés à Londres contre la décision des électeurs

BrexitBrexit: les Roumains sont prêts à adopter des Britanniques pro-européensBrexit: les Roumains sont prêts à adopter des Britanniques pro-européens

XénophobieRoyaume-Uni: le nombre d'actes xénophobes explose après l'annonce du BrexitRoyaume-Uni: le nombre d'actes xénophobes explose après l'annonce du Brexit

BrexitBrexit: l'intérêt pour le Royaume-Uni comme destination a soudain bondiBrexit: l'intérêt pour le Royaume-Uni comme destination a soudain bondi

Top