29.03.2016, 20:43

Brésil: le PMDB, premier parti du pays, quitte le gouvernement et pousse Dilma Roussef vers la sortie

chargement
A la grogne populaire, s'ajoute désormais la colère des politiques contre Dilma Roussef.

RIPOSTE La destitution de la présidente brésilienne Dilma Roussef semble désormais inéluctable. Mardi le PMDB, premier parti du pays, a annoncé qu'il quittait la coalition gouvernementale.

Le premier parti politique brésilien a décidé mardi de quitter la coalition gouvernementale. Cela accroît encore la probabilité d'une destitution de la présidente Dilma Rousseff.

La direction nationale du Parti du mouvement démocratique brésilien (PMDB) s'est réunie dans la journée et a décidé de quitter le gouvernement, au sein duquel ce parti détenait encore six portefeuilles en plus de la vice-présidence.

Un vote sur la destitution de la présidente pourrait avoir lieu début mai au Congrès. Au cas où Dilma Rousseff serait suspendue de ses fonctions dans l'attente d'une décision du Sénat, c'est son vice-président, Michel Temer, chef de file du PMDB qui assurerait l'intérim.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

brésilLe vice-président brésilien demande la démission de la présidente RousseffLe vice-président brésilien demande la démission de la présidente Rousseff

JO 2016Démission du ministre des Sports brésilien à cinq mois des JODémission du ministre des Sports brésilien à cinq mois des JO

corruptionBrésil: la police disperse des manifestants anti-Rousseff à Sao PauloBrésil: la police disperse des manifestants anti-Rousseff à Sao Paulo

corruptionAffaire Petrobras: la Suisse va débloquer 70 millions de plus pour le BrésilAffaire Petrobras: la Suisse va débloquer 70 millions de plus pour le Brésil

Top