Bangladesh: prise d'otage dans un restaurant d'expatriés, 20 personnes retenues, 2 policiers tués

chargement

Prise d'otage Des hommes armés ont attaqué vendredi à Dacca un restaurant fréquenté par les expatriés dans le quartier diplomatique de la capitale du Bangladesh. Ils ont pris des otages, dont plusieurs étrangers, a annoncé la police. L'EI a revendiqué la responsabilité de l'opération et annonce avoir tué 20 personnes.

  01.07.2016, 22:35
Selon le groupe Etat islamique, plus de 20 personnes de différentes nationalités ont été tuées.

 

Huit ou neuf hommes ont attaqué le restaurant, le Holey Artisan, situé dans le quartier chic de Gulshan et la police se prépare à lancer une opération pour libérer les otages, a déclaré le chef des forces spéciales de la police du Bangladesh, BenjirAhmed.

 

 

Selon la chaîne de télévision américaine CNN, 20 personnes sont retenues à l'intérieur du restaurant. Selon le groupe Etat islamique, qui a revendiqué l'opération, plus de 20 personnes ont été tuées.

 

 

Deux policiers tués

La police bangladaise a pour sa part fait état de deux morts dans ses rangs et dit qu'elle travaillait à libérer les otages de façon pacifique.

Un habitant se trouvant près du restaurant a dit qu'il entendait des tirs sporadiques près de trois heures après le début de l'attaque. "C'est le chaos là-bas. Les rues sont bloquées. Il y a des dizaines de commandos de la police", raconte cet habitant, Tarique Mir.

 

 

Violence islamiste en hausse

La violence islamiste est à la hausse au Bangladesh ces derniers temps. Plusieurs attaques ont visé des personnes athées et des minorités religieuses dans ce pays majoritairement musulman de 160 millions d'habitants. Les attaquants ont pour habitude de se servir de machettes.

Les islamistes ont tué deux étrangers l'an dernier, ce qui a conduit plusieurs sociétés occidentales ayant des intérêts dans le secteur textile bangladais à cesser temporairement leurs visites à Dacca.

Groupes locaux désignés

L'Etat islamique et Al Qaïda ont chacun revendiqué des attaques au Bangladesh. Le gouvernement dément l'implication de groupes étrangers et montre du doigt deux groupes locaux, Ansar-al-Islam, et Jamaat-ul-Mujahidine.

Le département d'Etat américain a confirmé que tous les Américains travaillant à la mission américaine étaient localisés.

 
 
ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Etats-UnisEtats-Unis: un homme armé s'est retranché dans un supermarché texan avec un otageEtats-Unis: un homme armé s'est retranché dans un supermarché texan avec un otage

NigeriaNigeria: l'armée libère 195 otages de Boko HaramNigeria: l'armée libère 195 otages de Boko Haram

Top