Autostrade soupçonné de falsifier l’état de ses viaducs

chargement

ITALIE Quinze mois après l’effondrement du pont de Gênes, deux ouvrages autoroutiers ont été fermés par sécurité.

Par VALÉRIE SEGOND, Rome
 27.11.2019, 00:01
Premium
Autostrade soupçonné de falsifier l’état de ses viaducs

L’horizon s’assombrit sérieusement pour le concessionnaire autoroutier italien Autostrade, aux prises avec le procureur de Gênes, qui enquête sur sa responsabilité pénale dans l’effondrement du pont Morandi qui a fait 43 morts, le 14 août 2018. Alors qu’en septembre, le procureur étendait son enquête à la maintenance des autres viaducs gérés par Aspi, filiale d’Autostrade, lundi, il imposait, pour...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: la Suisse compte 2601 nouveaux cas pour 37'004 tests, 14 morts et 89 hospitalisationsCoronavirus: la Suisse compte 2601 nouveaux cas pour 37'004 tests, 14 morts et 89 hospitalisations

Droits humainsUne femme sur deux dans 57 pays ne peut pas disposer de son corpsUne femme sur deux dans 57 pays ne peut pas disposer de son corps

crise économiqueAngleterre: le pub, monument national en dangerAngleterre: le pub, monument national en danger

environnementRégion en danger: ruée vers le lithium espagnol près de Cáceres, en EstrémadureRégion en danger: ruée vers le lithium espagnol près de Cáceres, en Estrémadure

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 13 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 13 avril

Top