Autostrade soupçonné de falsifier l’état de ses viaducs

chargement

ITALIE Quinze mois après l’effondrement du pont de Gênes, deux ouvrages autoroutiers ont été fermés par sécurité.

Par VALÉRIE SEGOND, Rome
 27.11.2019, 00:01
Premium
Autostrade soupçonné de falsifier l’état de ses viaducs

L’horizon s’assombrit sérieusement pour le concessionnaire autoroutier italien Autostrade, aux prises avec le procureur de Gênes, qui enquête sur sa responsabilité pénale dans l’effondrement du pont Morandi qui a fait 43 morts, le 14 août 2018. Alors qu’en septembre, le procureur étendait son enquête à la maintenance des autres viaducs gérés par Aspi, filiale d’Autostrade, lundi, il imposait, pour...

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: un "non" à la loi Covid ne menacerait pas le certificat à l'étrangerCoronavirus: un "non" à la loi Covid ne menacerait pas le certificat à l'étranger

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 16 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 16 octobre

ClimatSuède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26Suède: Greta Thunberg n’attend «pas de grands changements» de la COP26

MémoireFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’ElyséeFrance: hommages à Samuel Paty dans sa ville, son collège et à l’Elysée

EnquêteNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en questionNorvège: la conversion à l’islam du tueur à l’arc en question

Top