02.01.2020, 09:48

Australie: des villes entières évacuées à cause des incendies

chargement
La situation est devenue incontrôlable en certains endroits, malgré la mobilisation de la population.

Catastrophe Situation apocalyptique en Australie. Des incendies d’une ampleur inouïe ont provoqué l’évacuation de plusieurs villes. L’armée a été mobilisée pour venir en aide aux pompiers débordés par la multiplication des feux.

Un navire militaire australien a rejoint la ville côtière de Mallacoota (Victoria) où 4000 personnes sont réfugiées sur la plage pour échapper aux flammes. Parallèlement des milliers d’autres touristes ont été priés de quitter le littoral du sud-est.

La défense australienne est désormais mise à contribution pour gérer la crise créée par la multiplication de foyers dans le sud-est du pays. Un bateau parti depuis Sydney a rejoint la ville de Mallacoota, tristement célèbre depuis la diffusion de photos apocalyptique montrant la station balnéaire enfumée sous un ciel rouge vif, pour secourir les personnes bloquées sur la plage où elles ont trouvé refuge depuis le réveillon du Nouvel An.

 

Environ 4000 personnes sont réunies dans cette ville située sur la côte à équidistance entre Sydney et Melbourne. Mais le navire HMAS Choules ne pourra dans un premier temps qu’en prendre 1000 à bord. Il apporte aussi de la nourriture, de l’eau et des fournitures médicales à la ville sinistrée.

Feux hors contrôle

Les pompiers de Nouvelles-Galles du Sud ont de leur côté prié les résidents et touristes encore présents sur le littoral au sud de Sydney, populaire durant les vacances de janvier, d’évacuer la région. Une zone d’exclusion pour les touristes a été mise en place sur environ 240 km de côte depuis la pittoresque ville de Batemans Bay (à environ 300 km au sud de Sydney) vers le sud et l’Etat de Victoria.

Les visiteurs doivent partir avant samedi, journée noire attendue sur le front des incendies avec des rafales de vent et des températures supérieures à 40°C qui raviveront la férocité des incendies. Ces feux déjà hors de contrôle ont provoqué la mort d’au moins huit personnes en 48 heures et encore réduit en cendres des centaines d’hectares de bush au premier jour de l’année. La journée de samedi pourrait même être pire que celle de mardi, la plus meurtrière depuis le début de la saison des feux en septembre.

 

Le directeur adjoint du service des pompiers de l’Etat Rob Rogers a ajouté que les soldats du feu étaient incapables d’éteindre ou même de contrôler les incendies en cours. «Le message c’est qu’il y a tellement de feux dans cette zone que nous ne sommes pas en capacité de les contenir», a-t-il déclaré à ABC. «On doit juste s’assurer qu’il n’y a plus personne sur leur chemin».

Plus importante évacuation

De nombreux touristes ont passé deux nuits isolés dans des zones privées d’électricité et de communications, avec de maigres réserves de nourriture. Les autorités ont toutefois sécurisé quelques routes pour les évacuer mardi. L’évacuation de la zone interdite aux touristes va être «la plus importante jamais réalisée dans la région», a souligné le ministre des Transports de Nouvelle-Galles du Sud sur la chaîne ABC.

Mais cette opération sans précédent occasionne de longues files de voitures sur les seules routes rendues accessibles par les pompiers. Les pompes à essence et les supermarchés sont pris d’assaut par les personnes cherchant à s’approvisionner dans les zones concernées en Nouvelle-Galles du Sud, alors que certaines communautés viennent aussi à manquer de vivres.

 

La police a escorté des camions de pétrole vers des stations essence à sec dans la ville de Batemans Bay pour veiller à ce que tous puissent fuir à temps. Vendredi, une évacuation aura aussi lieu pour le parc national du mont Kosciuszko à l’intérieur des terres.

Emanations toxiques

L’Australie ne vient pas à bout des feux de brousse, typiques de l’été austral mais sans commune mesure cette saison, avec encore 100 foyers recensés en Nouvelles-Galles du Sud et 50 dans l’Etat voisin du Victoria. Leurs émanations de fumée propagent des brumes toxiques depuis plusieurs mois sur le sud-est du pays, asphyxiant la première ville du pays Sydney, et rendant l’air de la capitale Canberra le plus pollué au monde mercredi et jeudi.

Au moins 18 personnes, dont plusieurs pompiers volontaires, ont déjà perdu la vie depuis le départ des fournaises en septembre, et pas moins de 17 personnes sont désormais portées disparues dans l’Etat du Victoria. Plus de 1000 maisons ont été réduites en cendres et 5,5 millions d’hectares sont partis en fumée, soit une zone plus vaste qu’un pays comme le Danemark, les Pays-Bas, ou encore la Suisse.

Nombreux sont les petits villages qui sont désormais très isolés, coupées d’accès terrestre et parfois de télécommunications. Dans la mesure du possible les secours tentent de venir en aide aux brûlés les plus graves par hélicoptères militaires.

Gestion critiquée

La gestion de la crise par le gouvernement australien est de plus en plus contestée, les vacances à Hawaï du Premier ministre Scott Morrison en décembre et sa rencontre avec des équipes de cricket le Jour de l’An, attisant les critiques. Les appels aux dons se multiplient pour financer les efforts des hommes du feu, majoritairement volontaires, et l’aide aux victimes, sinistrés ainsi qu’à la faune en souffrance, dont les emblématiques koalas.

L’Australie est en proie à une sécheresse prolongée depuis plusieurs mois voire années selon les régions, aggravant les conditions propices aux départs de feu. Le réchauffement climatique est aussi mis en cause pour cette saison dramatique des feux de forêts en Australie, pays régulièrement pointé pour son manque d’ambition en la matière.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ApocalyptiqueAustralie: mobilisation pour sauver des milliers de personnes bloquéesAustralie: mobilisation pour sauver des milliers de personnes bloquées

IncendiesAustralie: les flammes piègent près de 4000 personnes sur les plages d’une région touristiqueAustralie: les flammes piègent près de 4000 personnes sur les plages d’une région touristique

En feuAustralie: plus de 30’000 touristes en danger en raison des incendies, un pompier décédéAustralie: plus de 30’000 touristes en danger en raison des incendies, un pompier décédé

catastropheFeux en Australie: Sydney étouffe, l’équivalent de la Belgique parti en fuméeFeux en Australie: Sydney étouffe, l’équivalent de la Belgique parti en fumée

Feux en Australie: Sydney étouffe

En Australie, les feux ont déjà ravagé 3 millions d’hectares et une vague de chaleur ne fait qu’empirer la situation.

  21.12.2019 11:33

DrameIncendies en Australie: deux pompiers volontaires perdent la vieIncendies en Australie: deux pompiers volontaires perdent la vie

Top