31.03.2016, 00:19

Au Liban, 1,1 million de réfugiés syriens veulent à tout prix sortir de l’impasse

Premium
chargement
Campement de réfugiés au nord d’Akkar, près de la frontière syrienne au Liban. Beaucoup de Syriens y vivent depuis cinq ans.

REPORTAGE 1/3 La Syrie est entrée dans sa sixième année de guerre. Alors que l’Europe s’alarme de recevoir 1,3% de requérants, le pays du cèdre accueille, sans bruit, l’équivalent du quart de sa population. Visite à Akkar.

Un petit pont en vieilles pierres couvertes de végétation surplombe la rivière Al-Kabir. Ce pourrait être un décor de paix. Mais la voiture de la Croix-Rouge ralentit pour longer un poste-frontière estampillé du cèdre du Liban. Maysa Ibrahim, secouriste, désigne le checkpoint sur la rive nord, où flotte le drapeau rouge, blanc et noir: «En face, c’est la...

À lire aussi...

épidémieCoronavirus: 99 nouveaux cas sur le paquebot en quarantaine au JaponCoronavirus: 99 nouveaux cas sur le paquebot en quarantaine au Japon

tournée mondialeMalade, Elton John interrompt brusquement un concertMalade, Elton John interrompt brusquement un concert

LitigeEtats-Unis: Bayer et BASF condamnés à verser 260 millions à un cultivateurEtats-Unis: Bayer et BASF condamnés à verser 260 millions à un cultivateur

EpidémieCoronavirus: le bilan en Chine s’alourdit à 1770 morts, des experts se réunissent à PékinCoronavirus: le bilan en Chine s’alourdit à 1770 morts, des experts se réunissent à Pékin

IntempériesTempête Dennis: un mort au Royaume-Uni, foyers sans électricité en FranceTempête Dennis: un mort au Royaume-Uni, foyers sans électricité en France

Top