30.03.2016, 19:16

Attentat déjoué en France: le principal suspect inculpé

chargement
L'homme avait été arrêté jeudi dernier en région parisienne.

FRANCE Reda Kriket, principal suspect d'un projet d'attentat déjoué en France, a été inculpé ce mercredi dans le cadre d'une vaste enquête allant de la Belgique aux Pays-Bas.

Après six jours de garde à vue, la justice française a inculpé mercredi Reda Kriket, le principal suspect d'un projet d'attentat déjoué "à un stade avancé" en France. Ceci dans le cadre d'une vaste enquête allant de la Belgique aux Pays-Bas.

Cet ancien braqueur français de 34 ans a été mis en examen notamment pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste criminelle.

Déjà condamné en Belgique dans une affaire de Terrorisme et soupçonné d'avoir séjourné dans les rangs de l'Etat islamique (EI) en Syrie, Reda Kriket avait été arrêté jeudi dernier en région parisienne. Dans son appartement de la ville d'Argenteuil, les policiers avaient découvert fusils d'assaut, armes de poing et explosifs, dont du TATP.

Il a été présenté au juge mercredi, après six jours de garde à vue. Il s'agit d'une durée exceptionnelle qui ne peut être décidée par la justice qu'en cas de risque imminent d'attentat ou pour les nécessités de la coopération internationale.

Inculpations possibles

Lors de son arrestation, le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve avait annoncé la mise "en échec (d')un projet d'attentat en France conduit à un stade avancé", sans donner de détails. Cette affaire est distincte de l'enquête sur les attentats de Paris et Bruxelles, même si certains liens entre des protagonistes ont pu être établis.

Un autre suspect, Anis B., soupçonné d'avoir été mandaté par l'EI pour commettre un attentat en France avec Reda Kriket, a été arrêté dimanche à Rotterdam et fait l'objet d'un mandat d'arrêt européen des juges français. La justice néerlandaise devait se prononcer mercredi soir sur une éventuelle inculpation des trois hommes interpellés en sa compagnie.

A Bruxelles, la justice belge devait décider du maintien ou non en détention de deux autres hommes inculpés, deux Algériens en lien avec Kriket, Abderrahmane Ameroud et Rabah M., âgés respectivement de 38 et 34 ans. Mais l'audience a été reportée au 7 avril.

 

 
 

Homme au chapeau

L'enquête sur les attentats à Bruxelles, perpétrés par le même réseau de l'EI que ceux de Paris, se concentre toujours sur le principal suspect en fuite: le mystérieux "homme au chapeau", repéré sur des images de vidéosurveillance à côté des deux kamikazes de l'aéroport et qui a abandonné sa valise piégée avant de prendre la fuite.

Les enquêteurs disposent aussi d'un nom, ou plutôt d'un faux nom: les empreintes d'un homme connu sous la fausse identité de Naïm Al Hamed ont été retrouvées dans l'appartement de Bruxelles d'où étaient partis les assaillants de l'aéroport, et où des explosifs ont notamment été retrouvés.

Les enquêteurs se demandent si ce suspect mystérieux est le troisième assaillant de l'aéroport, ou un autre fuyard.

Par ailleurs, des photos et des plans de la résidence et des bureaux du Premier ministre belge Charles Michel ont été retrouvés dans un ordinateur portable lors de la perquisition d'un appartement qu'auraient occupé les auteurs des Attentats de Bruxelles.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Attentats de BruxellesLa Une de Charlie Hebdo sur les attentats de Bruxelles choque les internautesLa Une de Charlie Hebdo sur les attentats de Bruxelles choque les internautes

AttentatsAttentats de Bruxelles: toujours à la recherche du suspectAttentats de Bruxelles: toujours à la recherche du suspect

Attentats de BruxellesAttentats de Bruxelles: le retour à la normale dans l'aéroport de Zaventem "prendra des mois"Attentats de Bruxelles: le retour à la normale dans l'aéroport de Zaventem "prendra des mois"

AttentatsAttentats de Bruxelles: libération de l'homme suspecté comme étant le 3e terroriste de l'aéroportAttentats de Bruxelles: libération de l'homme suspecté comme étant le 3e terroriste de l'aéroport

Top