10.10.2019, 00:01

Ankara passe à l’attaque dans le nord de la Syrie

Premium
chargement
Des soldats turcs près de la frontière avec la Syrie.
Par DELPHINE MINOUI, Istanbul

MOYEN-ORIENT Deux jours après l’annonce du retrait américain, des bombardements turcs ont frappé les zones contrôlées par les milices kurdes.

La Turquie a tenu sa parole. Deux jours après l’annonce soudaine du retrait américain, et malgré les nouvelles menaces de Donald Trump, Recep Tayyip Erdogan a confirmé, hier, le début des opérations militaires en Syrie. «Les forces armées turques et l’Armée syrienne nationale (composée de rebelles syriens soutenus par Ankara) viennent de lancer l’opération Source de paix contre les...

Top