27.02.2018, 15:01

Allemagne: les grandes villes pourraient interdire la circulation des voitures diesel polluantes

chargement
Le jugement pourrait concerner douze millions de véhicules diesel en Allemagne. (illustration)

Circulation Les grandes villes allemandes pourraient interdire la circulation des voitures diesel polluantes. Elles en ont en tout cas le droit, selon le jugement du Tribunal administratif fédéral rendu ce mardi.

Le Tribunal administratif fédéral allemand de Leipzig a jugé mardi que les grandes villes avaient le droit d'interdire la circulation des voitures diesel polluantes. Le jugement pourrait concerner douze millions de véhicules diesel en Allemagne.

La cour de Leipzig avait été saisie par les autorités du Bade-Wurtemberg et de la Rhénanie du Nord-Westphalie, deux Länder où l'industrie automobile est très présente. Celles-ci contestaient des interdictions imposées par des juridictions locales aux villes de Stuttgart et Düsseldorf.

La décision a été mal accueillie à la Bourse de Francfort. A la mi-journée, Volkswagen, numéro un européen du secteur automobile, perdait environ 1,3% et BMW 0,5%.

Niveaux de particules trop élevés

L'association de protection de l'environnement Deutsche Umwelthilfe (DUH) était à l'origine de ces interdictions, soulignant que les niveaux de particules enregistrés dans ces villes n'étaient pas conformes aux normes européennes d'émissions d'oxyde d'azote (NOx).

Les tribunaux locaux avaient ordonné aux municipalités concernées d'interdire les voitures diesel non conformes aux dernières normes les jours de forte pollution. Les constructeurs automobiles contestaient cette décision car une interdiction totale pourrait entraîner une décote sur le marché de l'occasion et une hausse du coût des contrats de location, qui sont basés sur la valeur résiduelle des véhicules.

 

 

L'arrêt de la Cour administrative fédérale prévoit des délais d'application, des exceptions pour les artisans et une mise en place progressive de telles interdictions. Ainsi à Stuttgart, elles ne pourront pas entrer en vigueur avant septembre 2019 pour les voitures diesel de norme Euro 5, commercialisées jusqu'en 2015.

"Un grand jour"

Commentant cette décision de justice, la chancelière Angela Merkel a estimé qu'un petit nombre de villes en Allemagne avaient des niveaux de NOx excédant les normes européennes. "Nous allons examiner cette décision de justice et nous verrons avec les municipalités et les communes comment procéder", a-t-elle dit.

"C'est un grand jour pour la qualité de l'air en Allemagne", a commenté le directeur général de la DUH, Jürgen Resch. Il s'attend à "de nettes améliorations de la qualité de l'air dès cette année".

Greenpeace s'est également réjoui de ce verdict. "La voie vers une protection efficace de la santé humaine est enfin libre, et chaque ville va pouvoir faire respecter le droit de ses citoyens à un air sain", a commenté l'association.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Automobile: des constructeurs allemands accusés de tests de diesel sur des humainsAutomobile: des constructeurs allemands accusés de tests de diesel sur des humains

offensiveDieselgate: 2000 dossiers suisses déposés en Allemagne contre les moteurs truqués de VolkswagenDieselgate: 2000 dossiers suisses déposés en Allemagne contre les moteurs truqués de Volkswagen

PollutionPollution: les moteurs diesel truqués tueraient 5000 personnes par an en Europe, y compris en SuissePollution: les moteurs diesel truqués tueraient 5000 personnes par an en Europe, y compris en Suisse

Top