Allemagne: le parti d’extrême droite AfD ressasse ses divisions

chargement

POLITIQUE Le parti d’extrême droite allemand AfD est depuis longtemps tiraillé entre deux lignes de conduites, l’une modérée et l’autre radicale. L’affrontement entre les deux camps a dominé le congrès du parti, qui a de plus en plus de peine à séduire les électeurs.

  30.11.2020, 00:01
Lecture: 5min
Premium
Jörg Meuthen, président de l'AfD, a livré un discours condamnant l'aile dure du parti à ses troupes réunies à Kalkar.

La route de l’AfD (Alternative für Deutschland) vers la respectabilité et la dédiabolisation est longue et semée d’embûches. Le coprésident du parti d’extrême droite, Jörg Meuthen, qui en incarne la ligne modérée, l’a appris à ses dépens lors d’un congrès de la formation tenu, ce week-end, à Kalkar. Les 600 délégués s’étaient réunis, masqués, dans cette petite ville de Rhénanie du Nord - Westphalie, en dépit des recommandations sanitaires. Ils en sont repartis dotés d’une nouvelle plateforme économique relative à la réforme des retraites, mais...

À lire aussi...

SanctionAllemagne: lourde amende pour l'AfD, qui a reçu des dons litigieux de SuisseAllemagne: lourde amende pour l'AfD, qui a reçu des dons litigieux de Suisse

AllemagneUne société pharmaceutique suisse aurait financé le parti d’extrême droite allemand AfDUne société pharmaceutique suisse aurait financé le parti d’extrême droite allemand AfD

Top