Allemagne: des milliers de manifestants disent bienvenue aux réfugiés à Dresde

chargement

Immigration Samedi à Dresde, en Allemagne, des milliers de manifestants ont souhaité la "bienvenue" aux réfugiés, en réponse aux mouvements xénophobes que connaît le pays depuis quelque temps. De leur coté, médias et personnalités se mobilisent contre le racisme.

  08.09.2015, 17:02
les manifestants ont défilé dans le calme alors que les forces de l'ordre étaient venues en nombre important.

Plusieurs milliers de manifestants - entre 1000 selon la police et 5000 selon les organisateurs - ont défilé samedi à Dresde, dans l'est de l'Allemagne, pour dire "bienvenue" aux réfugiés. Cette région a été le théâtre d'incidents xénophobes ces derniers temps.Le Land de Saxe, dont Dresde est la capitale, a connu plusieurs incidents graves visant les réfugiés.

Derrière une banderole de tête sur laquelle on pouvait lire "Empêcher aujourd'hui les pogroms de demain", les manifestants qui répondaient à un appel de l'organisation de lutte contre l'extrême-droite "Alliance Anti-Nazis", ont défilé dans le calme alors que les forces de l'ordre, en tenue anti-émeutes, étaient venues en nombre important.

 

Rassemblement à Heidenau

Dans la soirée, plusieurs centaines de ces personnes se sont retrouvées à Heidenau, distant de quelques kilomètres, et ont dansé dans la rue avec les réfugiés, sous le regard d'importants effectifs policiers.

A Heidenau, petite ville de 16'000 habitants située à quelques kilomètres au sud de Dresde, des heurts faisant plusieurs dizaines de blessés ont opposé le week-end dernier policiers et militants d'extrême droite qui manifestaient contre un centre de réfugiés.

Mercredi, Angela Merkel a choisi Heidenau pour effectuer sa première visite dans un centre de réfugiés. Elle y a affirmé, sous les huées de manifestants d'extrême-droite (vidéo), qu'il n'y avait "aucune tolérance vis-à-vis de ceux qui remettent en question la dignité d'autrui". La chancelière devrait revenir une nouvelle fois sur le sujet à l'occasion d'une conférence de presse, lundi.

 

Mobilisation

Pendant ce temps, médias et personnalités se sont mobilisés pour offrir de l'Allemagne le visage d'une terre d'accueil. "Nous aidons", proclamait samedi la Une du quotidien populaire "Bild".

Le journal le plus lu d'Europe a choisi de lancer "une grande opération d'aide" en faveur des Réfugiés pour "montrer que les braillards et les xénophobes ne gueulent pas en notre nom".

D'autres médias, comme l'hebdomadaire "Der Spiegel" ou le grand quotidien "Süddeutsche Zeitung" (SZ), s'engagent aussi. Le premier proposait samedi une double couverture, la première consacrée à la "sombre Allemagne" et illustrée par une photo d'un foyer de réfugiés en flammes, la seconde montrant "l'Allemagne lumineuse" et des enfants de réfugiés lançant des ballons dans le ciel.

Concert à Berlin

"Chers réfugiés, c'est bon que vous soyez là, car cela nous permet de vérifier la qualité de nos valeurs et de montrer notre respect des autres", estimait le champion du monde de football Toni Kroos, cité dans la presse.

A son image, d'autres personnalités prennent position comme l'a déjà fait la star de cinéma Til Schweiger. Le chanteur de rock Udo Lindenberg souhaite par exemple organiser un grand concert "contre la haine des réfugiés" et pour "célébrer la Culture d'accueil" de l'Allemagne qui pourrait avoir lieu le 4 octobre à Berlin.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RétrospectiveEn 1983, la petite Grenade soumise aux Etats-UnisEn 1983, la petite Grenade soumise aux Etats-Unis

live
En directCoronavirus: la Suisse s'intéresse au mélange des vaccins Pfizer et ModernaCoronavirus: la Suisse s'intéresse au mélange des vaccins Pfizer et Moderna

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du samedi 23 octobre

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 22 octobreCoronavirus: toutes les nouvelles du vendredi 22 octobre

DrameEtats-Unis: Alec Baldwin «dévasté» après son tir fatal lors d’un tournageEtats-Unis: Alec Baldwin «dévasté» après son tir fatal lors d’un tournage

Top