04.01.2016, 17:59

Al-Qaïda au Yémen a lapidé à mort une femme pour "adultère"

chargement
Au Yémen, une femme "adultère" a été lapidée par des membres d'Al-Qaïda.

Barbarie Des djihadistes d'Al-Qaïda au Yémen ont lapidé à mort une femme après l'avoir accusée "d'adultère" et de "prostitution" dans la ville de Moukalla dont ils ont pris le contrôle en avril dernier. Ces combattants sont aujourd'hui concurrencés par ceux du groupe Etat islamique (EI) qui ont commencé à perpétrer des attentats dans le sud du pays. Un couvre-feu a été instauré lundi à Aden après la mort de 17 personnes.

Des djihadistes d'Al-Qaïda au Yémen ont lapidé à mort dimanche une femme après l'avoir accusée "d'adultère" et de "prostitution" dans la ville de Moukalla qu'ils contrôlent.

Une première

Un journaliste yéménite, présent au moment de la lapidation, a déclaré que des hommes armés avaient interdit toute prise de photographies. "C'est la première fois que nous voyons une telle chose" à Moukalla, a dit un autre témoin.

Couvre-feu

Les Etats-Unis considèrent Al-Qaïda au Yémen comme la branche la plus dangereuse du réseau. Ses combattants sont désormais concurrencés par ceux du groupe Etat islamique (EI) qui, après avoir revendiqué des attentats meurtriers anti-chiites, ont commencé à viser des cibles gouvernementales dans le sud.

Un couvre-feu nocturne a été décrété à partir de lundi à Aden, deuxième ville du Yémen dans le sud, après des combats impliquant des groupes armés, présumés djihadistes, qui ont fait au moins 17 morts.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Yémen: la coalition parle de "sévères" représailles après un nouveau tirYémen: la coalition parle de "sévères" représailles après un nouveau tir

Top