03.03.2016, 16:11

Air cocaïne: l'Egypte extrade un Français vers la République dominicaine

chargement
"C'était une opération de sauvetage de deux personnes condamnées à mort si elles étaient restées sur place", a justifié Christophe Naudin.

Affaire Air cocaïne L'Egypte a extradé jeudi vers la République dominicaine le Français Christophe Naudin. Ce criminologue est recherché par Saint-Domingue pour son implication dans l'évasion rocambolesque de deux pilotes français condamnés à de la prison pour trafic de drogue.

L'Egypte a extradé jeudi vers la République dominicaine le Français Christophe Naudin. Ce criminologue est recherché par Saint-Domingue pour son implication dans l'évasion rocambolesque de deux pilotes français condamnés à de la prison pour trafic de drogue.

L'extradition a été annoncée par l'épouse de Christophe Naudin et confirmée par le ministère français des affaires étrangères. Michèle Naudin a précisé que les avocats de son mari avaient engagé un recours contre la décision de l'Egypte de l'extrader, mais que Le Caire n'en a pas tenu compte.

"La République dominicaine a déjà annoncé qu'il allait être condamné. On sait qu'il n'y a pas de justice là-bas, la France le sait, on l'a laissé partir", a-t-elle ajouté.

"Opération de sauvetage"

Criminologue et spécialiste de la sûreté aérienne, M. Naudin avait été arrêté le 4 février au Caire. Il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt émis fin novembre par la République dominicaine pour sa participation à l'évasion des deux pilotes français, condamnés à 20 ans de prison pour trafic de drogue dans l'affaire dite "Air Cocaïne".

"C'était une opération de sauvetage de deux personnes condamnées à mort si elles étaient restées sur place", a justifié M. Naudin en octobre. Il a expliqué avoir organisé "la partie opérationnelle" de la fuite rocambolesque des deux pilotes. "J'ai choisi au dernier moment le transbordement par mer", a-t-il poursuivi, soulignant qu'il se trouvait lui-même "sur le bateau de recueil".

 

Fuite rocambolesque

Les deux pilotes avaient été arrêtés en mars 2013 , aux commandes d'un avion de location chargé de valises contenant 680 kilos de cocaïne. Ces anciens militaires reconvertis dans l'aviation d'affaires ont toujours clamé leur innocence. En août 2015, ils ont été condamnés à 20 ans de prison pour trafic de drogue.

Le 28 octobre, alors qu'ils étaient en liberté conditionnelle avec interdiction de sortie du territoire dans l'attente de l'examen de leur appel, ils avaient fui la République dominicaine en bateau pour rejoindre l'île antillaise franco-néerlandaise de Saint-Martin. Ils sont ensuite partis en avion pour la Martinique, puis la métropole.

Début novembre, peu après leur retour, les pilotes ont été placés en détention provisoire par la justice française, qui enquête sur ce vaste trafic international de drogue. Les deux hommes sont visés par un mandat d'arrêt international émis par la République dominicaine, mais la France a écarté toute extradition.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...


EvasionLes deux pilotes d'"Air Cocaïne", qui ont fui la République dominicaine, interpelés lundi en FranceLes deux pilotes d'"Air Cocaïne", qui ont fui la République dominicaine, interpelés lundi en France

Top