12.10.2019, 00:01

Abiy Ahmed, le pari du Nobel de la paix

Premium
chargement
Abiy Ahmed (à droite) a été primé pour avoir engagé la paix avec l’Erythrée et son président, Issayas Afewerki.

ÉTHIOPIE Le premier ministre a été récompensé pour avoir mis fin à la guerre avec l’Erythrée. Une victoire qui masque les difficultés actuelles.

Le prix Nobel de la paix est censé être plus consensuel. Mais en sacrant, hier, Abiy Ahmed, le premier ministre éthiopien, l’académie n’a pas choisi la facilité. Outre le risque évident de primer un dirigeant encore au pouvoir, plus encore dans un Etat aux cieux politiques agités, les jurés ont pris celui d’honorer un jeune leader qui, sans être...

À lire aussi...

AccidentFrance: un pont s’effondre au nord de Toulouse, un camion et une voiture tombent dans le TarnFrance: un pont s’effondre au nord de Toulouse, un camion et une voiture tombent dans le Tarn

violenceFusillade en Californie: au moins 4 morts et 6 blessés à FresnoFusillade en Californie: au moins 4 morts et 6 blessés à Fresno

FRANCELes gilets jaunes  sans second souffleLes gilets jaunes  sans second souffle

Les gilets jaunes sans second souffle

Pour l’anniversaire de leur mouvement, les manifestants étaient près de dix fois moins nombreux, samedi, qu’un an plus...

  18.11.2019 00:01
Premium

Menace de balles réelles

Le week-end a été une nouvelle fois très mouvementé à Hong Kong. Un policier a été blessé hier par une flèche tirée...

    18.11.2019 00:01
Premium

IRANDeux morts  et des dizaines d’arrestationsDeux morts  et des dizaines d’arrestations

Top