18.02.2019, 00:01

A l’ombre de la dictature nord-coréenne

Premium
chargement
Femme soldat le long de la  barrière de sécurité d’un camp, dans le nord de la Corée du Nord. Le Comité pour les droits de l’homme y recense au moins  quatre camps de travail forcé  pour détenus politiques et une bonne vingtaine de camps de  rééducation par le travail.
Par Pascal Fleury

DROITS DE L’HOMME Alors qu’approche le deuxième sommet Trump-Kim, des milliers de Coréens croupissent toujours dans des camps.

«Sous le commandement de Kim Jong-un, la Corée du Nord va devenir une grande puissance économique», s’est enthousiasmé, le week-end dernier, le président des Etats-Unis, Donald Trump, dans un tweet. Annonçant un deuxième sommet avec son homologue nord-coréen, les 27 et 28 février à Hanoï, au Vietnam, il a...

À lire aussi...

Sous-estimés?Coronavirus: les Etats-Unis pensent que la Chine a menti sur le nombre de mortsCoronavirus: les Etats-Unis pensent que la Chine a menti sur le nombre de morts

On décortiqueCoronavirus – Fake news: non, il n’est pas prouvé que la chaleur «tue» le virusCoronavirus – Fake news: non, il n’est pas prouvé que la chaleur «tue» le virus

live
En directCoronavirus: le Tessin a enregistré 9 nouveaux décès en 24 heuresCoronavirus: le Tessin a enregistré 9 nouveaux décès en 24 heures

StupéfiantEtats-Unis: lancement d’une opération antidrogue en Amérique latineEtats-Unis: lancement d’une opération antidrogue en Amérique latine

RépercussionsCoronavirus: condamné à 6 mois de prison pour avoir toussé sur un policierCoronavirus: condamné à 6 mois de prison pour avoir toussé sur un policier

Top