A l’ombre de la dictature nord-coréenne

chargement

DROITS DE L’HOMME Alors qu’approche le deuxième sommet Trump-Kim, des milliers de Coréens croupissent toujours dans des camps.

Par Pascal Fleury
 18.02.2019, 00:01
Lecture: 5min
Premium
Femme soldat le long de la  barrière de sécurité d’un camp, dans le nord de la Corée du Nord. Le Comité pour les droits de l’homme y recense au moins  quatre camps de travail forcé  pour détenus politiques et une bonne vingtaine de camps de  rééducation par le travail.

«Sous le commandement de Kim Jong-un, la Corée du Nord va devenir une grande puissance économique», s’est enthousiasmé, le week-end dernier, le président des Etats-Unis, Donald Trump, dans un tweet. Annonçant un deuxième sommet avec son homologue nord-coréen, les 27 et 28 février à Hanoï, au Vietnam, il a...

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 15 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du 15 avril

climatClimat: Washington veut faire du climat une priorité du commerce mondialClimat: Washington veut faire du climat une priorité du commerce mondial

Etats-UnisProcès du meurtre de George Floyd: le policier inculpé refuse de témoignerProcès du meurtre de George Floyd: le policier inculpé refuse de témoigner

technologie et artEnchères: une vente d’oeuvres numériques «NFT» atteint 16,8 millionsEnchères: une vente d’oeuvres numériques «NFT» atteint 16,8 millions

Etats-UnisEsclavage: premier vote historique au Congrès américainEsclavage: premier vote historique au Congrès américain

Top