20.12.2016, 02:05

A Kinshasa, un calme qui ne rassure personne

Premium
chargement
Joseph Kabila restera finalement  au pouvoir, faute d’élections.
Par Tanguy Berthemet - le figaro

CONGO Hier, le président Joseph Kabila devait rendre son tablier. Faute d’élection, il reste cependant à la tête du pays.

Kinshasa s’est réveillée, hier, silencieuse, curieusement vide. L’immense capitale de la République démocratique du Congo (RDC) redoutait depuis des mois ce 19 décembre, jour promis aux désordres; certains parlaient même de chaos. La date correspondant à la fin officielle du mandat du président Joseph Kabila. Mais, faute d’une élection en temps et en heure, le chef de l’État a...

À lire aussi...

live
EpidémieCoronavirus: la Suisse prend des mesuresCoronavirus: la Suisse prend des mesures

SantéSymptômes, propagation, guérison, les principales questions que l’on se pose sur le coronavirusSymptômes, propagation, guérison, les principales questions que l’on se pose sur le coronavirus

EpidémieCoronavirus: un banal traitement contre le paludisme, la chloroquine, serait efficaceCoronavirus: un banal traitement contre le paludisme, la chloroquine, serait efficace

RuéeTourisme spatial: Virgin Galactic compte près de 8000 personnes sur sa liste d’attenteTourisme spatial: Virgin Galactic compte près de 8000 personnes sur sa liste d’attente

PandémieCoronavirus: deux nouveaux cas diagnostiqués en AllemagneCoronavirus: deux nouveaux cas diagnostiqués en Allemagne

Top