15.05.2019, 00:01

Un peu plus de réalisatrices sur la Croisette

Premium
chargement
Mame Bineta Sane dans «Atlantique» de la réalisatrice  sénégalaise  Mati Diop.

FESTIVAL DE CANNES Hier soir s’est ouverte une 72e édition prometteuse, où la part féminine n’est plus réduite à la portion congrue. Survol en quelques constats.

Premier constat: alors que l’activation de moult plateformes de streaming est en train de modifier en profondeur les habitudes des cinéphiles en escamotant purement et simplement l’étape de la projection en salles, Thierry Frémaux, délégué général de la manifestation, a tenu bon. Il n’aura retenu aucune production financée par des services de vidéo à la demande, type Netflix, a...

Top