29.08.2016, 12:40

Un vitrage pour téléphoner plus facilement en train

chargement
Les trains de la région bâloise seront équipés de ce vitrage révolutionnaire.

Téléphoner dans le train Il n'y a rien de plus agaçant que de voir sa communication coupée, lorsque l'on téléphone dans le train. Ce sera peut-être bientôt un lointain souvenir, car l'EPFL a développé un vitrage révolutionnaire qui laisse plus facilement passer les ondes électromagnétiques.

Un nouveau vitrage devrait faciliter l'usage du téléphone mobile dans le train. Développé par l'EPFL, il combine efficacité énergétique et perméabilité aux ondes. La compagnie ferroviaire bernoise BLS va en équiper une partie de ses rames.

Par sa structure, un wagon normal est une sorte de cage métallique qui empêche la pénétration des ondes (principe de la cage de Faraday). Même les vitres contiennent en effet une mince couche métallique servant à l'isolation thermique, expliquent lundi l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et la compagnie BLS dans un communiqué commun.

Qualité thermique préservée

Pour résoudre ce problème, l'idée a germé d'améliorer les vitrages. "On perce la cage de Faraday en modifiant la couche métallique par un traitement laser spécifique. La vitre peut ainsi laisser les ondes", relève Andreas Schüler, collaborateur du Groupe de nanotechnologie pour la conversion d'énergie solaire de l'EPFL.

Pour parvenir à ce résultat, le laser de haute précision va graver une structure particulière dans la couche métallique. Si la voie se libère pour les ondes, les qualités thermiques du vitrage sont en revanche conservées.

Testé en laboratoire, le procédé a donné satisfaction. En situation réelle, "la réception mobile est aussi bonne dans les trains avec les verres isolants traités au laser qu'à Travers un verre ordinaire", se félicite Andreas Schüler, cité dans le communiqué.

Fort de ces résultats le BLS va installer les nouveaux vitrages sur la majorité de ses 36 rames automotrices régionales NINA. Ils seront montés dès septembre lors de la modernisation de ces véhicules. Grâce à ce dispositif, il n'est plus nécessaire d'installer des amplificateurs de signaux à l'intérieur des wagons.

Technologies applicables aux bâtiments

Selon les chercheurs, le procédé mis au point pour les trains pourrait être développé dans d'autres cas. Certains bâtiments en verre fonctionnent en effet comme des cages de Faraday.

Par ailleurs, ce système, qui permet de sélectionner ce qui traverse ou pas la surface d'un immeuble, pourrait renforcer la sécurité de ce qui se passe à l'intérieur d'une entreprise par rapport à l'extérieur (laisser passer les ondes électromagnétiques, mais retenir celles du wifi).

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

virusTéléphonie mobile: une grosse faille menace la sécurité de vos appareils AppleTéléphonie mobile: une grosse faille menace la sécurité de vos appareils Apple

TélécommunicationsSwisscom poursuit le remplacement de la téléphonie analogiqueSwisscom poursuit le remplacement de la téléphonie analogique

Top