08.09.2018, 10:07

Réchauffement: 700 scientifiques français tirent la sonnette d'alarme dans une tribune en Une de Libération

chargement
L'appel intervient quelques jours seulement après la démission du ministre de l'écologie Nicolas Hulot.

alarmant A l'occasion de la marche internationale pour le climat, 700 scientifiques français publient ce samedi une tribune en Une de Libération pour rappeler qu'il faut agir très vite pour limiter les effets négatifs du réchauffement.

Sept cents scientifiques français ont lancé un appel aux dirigeants politiques pour qu'ils passent "de l'incantation aux actes pour enfin se diriger vers une société sans carbone". La Terre est déjà entrée pleinement dans le "futur climatique", mettent-ils en garde.

"Seuls des changements immédiats et des engagements à court terme, dans le cadre d'objectifs clairs et ambitieux à horizon 2030, peuvent nous permettre de relever le défi climatique", lancent ces scientifiques en Une du journal français Libération, daté de samedi.

Alors qu'une "marche pour le climat" est organisée le même jour dans plusieurs villes dans le monde et en France, ces scientifiques déplorent que nous soyons "d'ores et déjà pleinement entrés dans le 'futur climatique' (...) Hausse du niveau de la mer, désoxygénation et acidification des océans: les manifestations concrètes du changement climatique ne cessent de s'accumuler".

Solutions déjà disponibles

"Les discours sont insuffisants, comme le montrent les récents chiffres d'émissions de gaz à effet de serre (...) Il est tout aussi crucial qu'urgent de sortir du champ de l'incantatoire et de traduire concrètement ces discours en choix politiques forts et clairs au service d'une transformation sociétale profonde", poursuivent ces 700 chercheurs et professeurs d'écologie, de physique ou encore d'économie.

"Cette transformation (...) n'est pas une utopie. Elle repose pour beaucoup sur des solutions déjà disponibles", rappellent-ils, appelant à faire de la lutte contre le changement climatique "un objectif politique de premier ordre".

Cette tribune intervient quelques jours après la démission du populaire ministre de l'écologie français Nicolas Hulot, qui ne voulait plus que sa "présence au gouvernement signifie qu'on est à la hauteur sur ces enjeux-là".

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ENVIRONNEMENTRéchauffement climatique, quel impact sur le vignoble neuchâtelois?Réchauffement climatique, quel impact sur le vignoble neuchâtelois?

climatSanté: victimes colatérales du réchauffement climatique, nos poumonsSanté: victimes colatérales du réchauffement climatique, nos poumons

EnvironnementClimat: la Suisse devrait engager 148 millions de francs pour l'environnement mondialClimat: la Suisse devrait engager 148 millions de francs pour l'environnement mondial

EnvironnementClimat: la sécheresse augmente les concentrations de CO2 dans l'airClimat: la sécheresse augmente les concentrations de CO2 dans l'air

EnvironnementClimat: les Suisses sont ouverts à une taxe sur les billets d'avion selon un sondageClimat: les Suisses sont ouverts à une taxe sur les billets d'avion selon un sondage

Top