23.05.2016, 14:46

Quand la technologie se met au service du confort et de l’écologie

chargement
Cette villa au design ultramoderne est bardée de technologies contrôlables avec un smartphone.

Domotique La maison la plus intelligente et connectée d’Europe a été conçue par une start-up romande. Elle se situe sur les bords du Léman et préfigure l’habitat du futur.

Imaginez une maison dotée de panneaux photovoltaïques qui suivent l’orientation du soleil, d’un système d’arrosage automatique récupérant l’eau de pluie, d’un mur végétalisé favorisant la régulation thermique de la bâtisse, d’un éclairage intelligent, ou encore d’un chauffage fonctionnant en autogestion. Bref, une villa capable de produire davantage d’énergie qu’elle n’en consomme, grâce à toute une panoplie de technologies contrôlables à distance via un smartphone.

Utopique? Non, cette maison un brin futuriste existe vraiment. Située dans la région genevoise, elle a même été primée par le prix CEDIA 2015. Cette distinction récompense chaque année les meilleurs projets domotiques. A l’origine de la Jewel Box, le nom de la villa en question, on trouve la start-up Défi Technique, basée à Crissier (VD).

Système interconnecté

Spécialisée dans la conception d’interfaces numériques, la société a déjà équipé de nombreuses maisons dans les cantons du Valais et de Vaud notamment à la faveur du bouche-à-oreille essentiellement. Il faut dire que le secteur des objets connectés est en pleine expansion. Et l’habitat tend à devenir la tête de pont de ce mouvement. "La domotique est considérée à tort comme un gadget, alors qu’elle vise surtout à améliorer le confort et la consommation énergétique", justifie Philippe Donnet, directeur et fondateur de l’entreprise crissiroise.

Chauffage, éclairage, télévision et système hi-fi sont ainsi totalement interconnectés dans la Jewel Box. "L’usager n’a plus à presser sur d’innombrables boutons, il n’a qu’à choisir une séquence sur son smartphone ou sa tablette qui programmera alors simultanément la température de la pièce, le volume sonore et la fermeture des stores." En somme, un système alliant écologie, qualité de vie et même sécurité. En effet, le système wi-fi s’éteint, dès lors que l’alarme est activée. De quoi éviter tout piratage depuis l’extérieur.

Mais, ce joyau a évidemment un prix, soit 350'000 euros tout de même. Est-ce à dire que la domotique n’est réservée qu’à une élite? "Il est tout à fait possible d’intégrer un tel système dans un projet plus modeste." Pour moins de 10'000 francs, coût de la main-d’œuvre excepté, la société propose une solution comprenant la gestion du chauffage, de l’éclairage et des stores. "Ces trois éléments représentent une grande partie du confort et il est tout de même plus agréable de les commander à distance plutôt qu’à la main." Sans parler de la plus-value que peut conférer un tel équipement à un logement.

Alors, vivrons-nous bientôt tous dans des habitats intelligents? Ancien responsable de projets au Laboratoire d’énergie solaire et de physique du bâtiment de l’EPFL et spécialiste du sujet, Nicolas Morel en est persuadé. "Le mouvement s’accélère, surtout chez les propriétaires. Pour les bâtiments locatifs, cela prendra plus de temps. A moins que les politiques ne débloquent des subventions pour l’installation de ce type de technologies." Une chose est sûre, il sera toujours plus aisé et plus économique d’intégrer la domotique dans un nouvel édifice que dans le cadre d’une rénovation.

Retrouvez d’autres articles sur l’éclairage et la sécurité dans nos pages spéciales dédiées aux équipements pour l’habitat.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TechCoronavirus: une app pour traquer les contacts avec les porteurs du virusCoronavirus: une app pour traquer les contacts avec les porteurs du virus

TechnologieCoronavirus: l’intelligence artificielle pour prédire les complications pulmonairesCoronavirus: l’intelligence artificielle pour prédire les complications pulmonaires

Vie privéeL'application Zoom envoie vos données à Facebook sans vous avertirL'application Zoom envoie vos données à Facebook sans vous avertir

MédecineL’EPFL a créé un appareil pour détecter plus vite les problèmes de vueL’EPFL a créé un appareil pour détecter plus vite les problèmes de vue

Planète rougeEspace: un système de caméra suisse va aider à savoir s’il y a eu de la vie sur MarsEspace: un système de caméra suisse va aider à savoir s’il y a eu de la vie sur Mars

Top