24.03.2016, 08:22

Les Français passent un moins de travail par an à surfer pour leur compte

chargement
Les salariés français passent un mois par an à surfer pour leur compte, depuis leur lieu de travail.

internet Les employés de bureaux français passent, en moyenne, une heure par jour à surfer pour leur compte, depuis leur lieu de travail. A la fin de l'année, ces petits moments de récréation représentent un mois de travail perdu.

Les salariés français passent plus d'une heure par jour sur internet à des fins personnelles. Cela représente un mois par an, selon une étude publiée jeudi par l'éditeur de logiciels de filtrage du net Olfeo. En analysant les connexions internet d'entreprises, l'éditeur a repéré que les salariés ont consacré en 2015 2 heures 10 de leur temps chaque jour à naviguer sur internet, dont 1 heure 15 minutes (58%) sans motif professionnel. 

Hors moteurs de recherche type Google, les sites les plus visités au bureau sont ceux de Youtube, Facebook, Wikipédia et Yahoo! actualités, suivis de Comment ça marche, Le bon coin, Linkedin et Amazon.

L'éditeur estime la baisse de productivité induite par le surf privé à 17,6%. Il constate une progression l'an dernier de la consultation des sites d'actualité (de 7%), tandis que les réseaux sociaux ont été en baisse (de 3%), sans doute parce que les employés sont de plus en plus équipés de smartphones.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Nouvelles technologiesSix Suisses sur dix font régulièrement des emplettes sur InternetSix Suisses sur dix font régulièrement des emplettes sur Internet

TechnologiesInternet: le monde comptait 3,2 milliards d'internautes à fin 2015Internet: le monde comptait 3,2 milliards d'internautes à fin 2015

InternetInternet: Wikipédia a bloqué l'accès aux fonctionnaires fédérauxInternet: Wikipédia a bloqué l'accès aux fonctionnaires fédéraux


Top