22.10.2019, 16:31

Insectes: les papillons sont apparus 100 millions d’années plus tôt qu’on ne le pensait

chargement
Les analyses ont révélé que les lépidoptères, soit le nom scientifique donné aux papillons, se sont diversifiés en même temps que les plantes à fleurs. (illustration)

Origine Des scientifiques ont montré que les papillons sont beaucoup plus vieux qu’on ne le pensait. Leur origine remonte à environ 300 millions d’années, soit 100 millions d’années plus tôt.

L’origine des papillons est beaucoup plus ancienne que ne le pensaient les scientifiques. Selon une équipe internationale de chercheurs, les papillons sont apparus il y a environ 300 millions d’années, soit 100 millions d’années plus tôt que prévu.

Cette conclusion émane d’une étude qui vient de paraître dans la revue PNAS. Un entomologiste du Muséum d’histoire naturelle de Genève fait partie de l’équipe qui a mené les travaux, relève mardi l’institution dans un communiqué.

160’000 espèces

Leurs recherches se fondent sur une approche moléculaire. Elles ont permis de reconstituer l’arbre évolutif le plus complet et le plus robuste jamais établi à ce jour pour ce groupe d’insecte. A noter que cet ordre d’insectes compte plus de 160’000 espèces décrites.

Les analyses ont révélé que les lépidoptères, soit le nom scientifique donné aux papillons, se sont diversifiés en même temps que les plantes à fleurs. Les premiers papillons se nourrissaient probablement de plantes non vasculaires, comme les mousses, avant de pouvoir se nourrir de nectar.

Les résultats de l’équipe internationale confirment par ailleurs que les papillons de jour sont en réalité des papillons de nuit. Ils ont évolué vers un mode de vie diurne leur permettant de se nourrir du nectar des plantes à fleurs plus accessibles le jour que la nuit.

Une autre fonction

Enfin, les entomologistes ont fait une découverte surprenante qui concerne l’origine des organes auditifs utilisés par de nombreuses espèces de papillons de nuit pour détecter et parfois répondre aux ultrasons émis par les chauves-souris. On pensait jusqu’à présent que ces organes avaient évolué chez les papillons de nuit pour leur permettre d’échapper aux chiroptères.

Or, le nouvel arbre phylogénétique révèle que de nombreuses lignées de papillons de nuit ont développé de tels organes auditifs de manière indépendante bien avant l’apparition des premières chauves-souris. Ces organes auraient ainsi pu avoir une autre fonction, comme la reconnaissance de partenaires sexuels, avant de devenir des organes pour détecter la présence de chauves-souris.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

bluffantLe moro-sphinx, un papillon qui se prend pour un colibriLe moro-sphinx, un papillon qui se prend pour un colibri

Ce papillon se prend pour un colibri

Parfait exemple de convergence évolutive, le moro-sphinx n’est pas un oiseau mais ressemble à s’y méprendre à un...

  04.10.2019 09:27

MurEtats-Unis: des défenseurs des papillons ne viennent pas à bout du mur de TrumpEtats-Unis: des défenseurs des papillons ne viennent pas à bout du mur de Trump

justiceGrande-Bretagne: devant un tribunal pour le meurtre de papillons raresGrande-Bretagne: devant un tribunal pour le meurtre de papillons rares

Top