02.08.2017, 07:39

Espace: deux satellites mis en orbite pour mieux connaître la Terre

chargement
Le lanceur Vega, développé en Italie par sept pays européens pour un coût de 800 millions d'euros (près d'un milliard de francs), s'élance dans l'espace pour la deuxième fois de l'année.

Espace Le lanceur européen Vega a décollé de la base guyanaise de Kourou avec deux satellites d'observation de la terre à son bord. Ceux-ci permettront de mieux connaître notre planète, notamment sa végétation.

Le lanceur européen Vega a décollé dans la nuit de mardi à mercredi depuis le Centre spatial de Kourou en Guyane française. A son bord figurent deux satellites d'observation de la Terre pour des applications civiles et militaires.

A 22h58 en Guyane française, (03h58 en Suisse le 2 août), le lanceur européen Vega a décollé du Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou. Vega doit mettre en orbite deux satellites d'observation de la Terre, construits à Tel-Aviv par Israël Aerospace Industries (IAI).

 

 

OPSTAT-3000 d'une masse au sol de 368 kg répond à un "programme d'observation de la Terre pour le ministère italien de la Défense", a indiqué par communiqué Arianespace, la société de lancement. Le satellite d'une durée de vie de sept ans permettra aux différentes entités de la défense nationale italienne d'acquérir et d'utiliser des images à haute résolution depuis n'importe quel point du globe.

Le satellite franco-israélien Venμs (Vegetation and Environment monitoring on a New Micro Satellite) permettra notamment d'étudier la dynamique de la végétation.

D'une masse au sol de 264 kg, le satellite photographiera pendant deux ans et demi, tous les deux jours 110 sites sélectionnés à Travers le globe afin de comprendre l'évolution de la végétation mais aussi l'impact des évènements extrêmes et du changement climatique sur les écosystèmes naturels et sur l'agriculture.

 

 

Septième fois

Ensuite, Venμs changera d'orbite et effectuera une opération test d'un an sur la propulsion électrique.

Vega réalise "pour la septième fois une mission au service de l'observation de la Terre", a indiqué Arianespace. La durée de l'opération, du décollage depuis le Centre spatial guyanais à la séparation du dernier satellite est d'environ 1 heure et 40 minutes.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EspaceDeux astronautes de la Station spatiale internationale ont débuté leur marche dans l'espaceDeux astronautes de la Station spatiale internationale ont débuté leur marche dans l'espace

EspacePeggy Whitson, la femme qui a effectué le plus de sorties spatialesPeggy Whitson, la femme qui a effectué le plus de sorties spatiales

espaceEspace: la sonde Juno a réussi à survoler la grande tache rouge de JupiterEspace: la sonde Juno a réussi à survoler la grande tache rouge de Jupiter

Top