Une distillerie californienne a conçu une vodka à base de brouillard

chargement

Insolite Vous n'aurez jamais autant eu l'impression de payer pour du vent. Une distillerie californienne s'est lancée dans la fabrication de vodka à base de... brouillard. Mélange de brumes de San Francisco et de vin, ce brevage original rencontre un incroyable succès.

  13.09.2016, 10:48
Le spiritueux exhalerait des notes de poire, de citron et de miel.

Peu importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse. Cet adage s'applique parfaitement aux concepteurs de la première vodka à base de brouillard. Oui, vous avez bien lu. Du nom de "Fog Point", le brevage se compose des brumes de San Francisco et de vin. Si l'on connaissait déjà des vodkas fabriquées avec de la pomme de terre, du blé ou encore du miel, c'est la première fois que l'eau de pluie en est l'ingrédient principal. Présenté au récent salon des spiritueux France Quintessence à Paris, la boisson a fait sensation, comme le relève La Dépêche

Cet alcool pour le moins incongru est à mettre à l'initiative de la distillerie californienne Hangar One. A l'origine, il s'agissait d'attirer l'attention sur le grave problème de sécheresse qui touche cette région des Etats-Unis. Pour fabriquer son brevage, la société a fait appel à une association non lucrative bien spécifique. Cette dernière a développé au Chili un astucieux système de récupération de l'humidité du brouillard, afin d'irriguer les champs.

Comme l'explique Time, il a fallu placer des filets à quatre endroits stratégiques de la célèbre baie comme la Sutro Tower. Durant six mois, la distillerie a récolté une quantité d'eau équivalente à 2 400 bouteilles.

 

Une fois recueilli, le précieux liquide a été filtré deux fois avant d'être bouilli. Ensuite l'eau est mélangée à du vin blanc. Mais, pas n'importe quel cépage. La distillerie s'est associée pour l'occasion à un vigneron spécialisée dans la biodynamie et fabriquant un vin du terroir. Le côté iodé du brouillard océanique mêlé aux notes puissantes du vin donne à la vodka des arômes de poire, de citron et de miel.

Le succès ne s'est pas fait attendre pour cette vodka écolo et sans gluten. Vendus à 125 dollars, soit à peu près autant en francs suisses, tous les exemplaires ont été écoulés. Il faut préciser aussi que la production était forcément limitée, tant la récolte d'eau de brouillard est compliquée. Mais si vous passez par San Francisco, sachez que le brevage est encore disponible dans certains restaurants et quelques points de vente.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

statistiquesLa consommation d'alcool en Suisse est stable, mais on achète plus de bière et de vin à l'étrangerLa consommation d'alcool en Suisse est stable, mais on achète plus de bière et de vin à l'étranger

InsoliteLe premier Parti du whisky voit le jour en FinlandeLe premier Parti du whisky voit le jour en Finlande

scienceVidéo: une fourmi complètement à l'ouest après avoir picolé de la vodkaVidéo: une fourmi complètement à l'ouest après avoir picolé de la vodka

Top