25.09.2018, 18:57

Un voyage initiatique où l’image scénique et vidéo crée le monde devant le public

chargement
Sur scène, une seule actrice interprète tous les personnages

La Chaux-de-Fonds «La fille, la sorcière et le fer à bricelets» ou quand un conte pour enfants découvert sur un vieux vinyle devient un spectacle joué au TPR qui s'adresse à un jeune public mais peut se décliner au second degré pour les enfants.

C’est en dénichant fortuitement un vieux vinyle dans le grenier de ses beaux-parents alémaniques qu’Anna Popek, scénographe d’origine polonaise, s’est sentie inspirée pour concevoir la pièce qui sera jouée, trois jours durant, sur la scène du Théâtre populaire romand (TPR), à La Chaux-de-Fonds. D’autant que «La fille, la sorcière et le fer à bricelets» était le conte préféré de son époux.

Entre réalité au fantastique

Initiatique, il relate l’histoire d’une petite fille rebelle qui rencontre une sorcière excentrique et gourmande raffolant des bricelets confectionnés par la jeune Lise. Un soir, le petit frère de cette dernière se lance à la recherche de sa sœur...
«Mêlant la réalité du monde au rêve, le concret au fantastique, son contenu est très proche de l’univers des enfants», estime Anna Popek. Aussi a-t-elle opté pour une mise en scène s’adressant à un jeune public. «Mais les adultes y trouvent aussi leur compte. Le spectacle peut s’apprécier au deuxième degré.» Cette coproduction avec le TPR est la première mise en scène de celle qui, vingt ans durant, a aménagé les espaces scéniques (elle s’y est également appliquée pour ce spectacle). 


Vidéos incluses

Même si elle estime avoir franchi un grand pas, l’essence-même de son métier initial resurgit. «J’avais envie de créer une histoire qui se raconte surtout par l’image.» Aussi, une partie du spectacle se décline-t-elle par le biais de vidéos.
L’image, c’est aussi deux comédiennes, Garance La Fata et Danae Dario qui «créent le monde devant les yeux du public». La première en interprétant, en silence, tous les personnages de la fable, la seconde en officiant en qualité de narratrice. Leurs rôles seront inversés, dès le mois d’octobre, lorsque la version allemande du spectacle sera présentée à Bienne. Oeuvre de la Bernoise Ruth Güdel, auteure d’histoires pour enfants, «La fille, la sorcière et le fer à bricelets» est originellement contée en dialecte bernois.

théâtre de beau-site 30, rue de Beau-Site, mercredi 26, samedi 29 et dimanche 30 septembre à 16h15. Dimanche, traduction en langue des signes. Dès 5 ans. Infos et réservations: www.tpr.ch ou au 032 912 57 70. En allemand: théâtre de la Grenouille, Bienne, du 26 octobre au 4 novembre.Infos et horaires:
www.theatredelagrenouille.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top