03.08.2015, 09:20

Un trentenaire parisien chante sa vie dissolue

chargement
Par Vincent de Techtermann

Le Queen Kong Club rouvre ses portes demain sur la classe tout en décalage d'Arnaud Fleurent-Didier. Un trentenaire parisien mettant en Musique sa vie dissolue et ses interrogations: avec un tel profil, pas étonnant que sa carrière peine à décoller. Pourtant son troisième album, «La reproduction», lui permet de sortir de l'anonymat et d'entrer dans le jeu des comparaisons qui définit la nouvelle chanson française. Plus intello que Benabar, plus dépressif que Vincent Delerm avec lequel il partage pourtant un filet de voix. Mais se contenter de juxtapositions avec ses contemporains resterait réducteur, car la richesse des arrangements d'Arnaud Fleurent-Didier renvoie à toute l'histoire de la chanson française et à quelques dérives de variétés assumées.

«La reproduction», un titre plus cynique que poétique, s'écoute comme un disque programme qui interroge les relations de sa génération avec celle de ses parents. Bourdieusien malgré lui, il se débat mollement parmi des utopies mourantes et cherche le mode d'emploi d'une vie qu'il essaie de faire sienne. Sans haine ni passion, Arnaud Fleurent-Didier trace un autoportrait à la fois drôle et désenchanté, parfois attachant, parfois lassant. S'il invite à ne pas être trop exigeant, ses textes le sont pourtant, fins et référencés, s'inscrivant dans une culture bourgeoise dont il chante l'inanité et les manques. Un réalisme qui n'empêche pas ce sociologue au piano de peindre un univers peuplé d'idéaux féminins corrigés, restant insaisissables, où résonne une douce ironie. Sévère mais lucide, Arnaud Fleurent-Didier évite de plonger ses auditeurs dans la dépression grâce à une orchestration opulente, parfois presque dégoulinante, apte à saisir et transcender l'émotion. S'il se chante incapable d'ambition, il n'est de loin pas dénué de talent.

Neuchâtel: demain au Queen Kong Club, ouverture à 21h00, concert à 22h00.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FestivitésLe Noirmont: un carnaval plus chaud que jamaisLe Noirmont: un carnaval plus chaud que jamais

PatrimoineUn guide pour partir à la découverte des vitraux de l’artiste loclois LermiteUn guide pour partir à la découverte des vitraux de l’artiste loclois Lermite

A la découverte des vitraux de Lermite

A partir des années 1950, le peintre loclois Lermite a réalisé des œuvres monumentales pour décorer des bâtiments...

  21.02.2020 15:20
Premium

CinémaSamir: «Comme un «Toto» suisse à Dübendorf»Samir: «Comme un «Toto» suisse à Dübendorf»

Jeune publicLe Locle: de drôles d’oiseaux jouent les guides au Château des MontsLe Locle: de drôles d’oiseaux jouent les guides au Château des Monts

Bons plansMétal, rap, electro et chill: on fait la noce ce week-end?Métal, rap, electro et chill: on fait la noce ce week-end?

Top