02.08.2015, 19:43

Un petit vaudeville qui se distingue

chargement

critique - PAR TIMOTHÉE LÉCHOT

La Mouette, Atrac, La Ramée, Passe à l'Acte: de Saint-Aubin au Landeron et de Marin aux Brenets, de nombreuses troupes neuchâteloises s'adonnent aux comédies légères et au genre du vaudeville. Les scènes de villages sont aux Neuchâtelois ce que les théâtres des boulevards sont aux Parisiens: un lieu de rire pur en marge d'un théâtre plus ambitieux. Interprétées par des amateurs enthousiastes dans un décor réaliste, les pièces se ressemblent souvent. Elles se multiplient au moment des fêtes.

L'équipe professionnelle constituée par Monique Ditisheim et le metteur en scène Jean-Philippe Hoffman pour «Les suites d'un premier lit» a, comme d'autres, proposé un vaudeville le soir de la Saint-Sylvestre. Pourtant, cette création du théâtre Tumulte - donnée à Neuchâtel-Serrières jusqu'à dimanche - se distingue sur plusieurs points.

D'une part, Hoffman s'est approché avec respect du texte d'Eugène Labiche, écrit en 1852. Un jeune veuf désireux de se remarier a hérité d'une fille qui est de dix-neuf ans son aînée: ce sont les terribles «suites d'un premier lit»! Quand arrivent la fiancée et le futur beau-père, des scènes drôles et tordues s'enchaînent et se compliquent à cause de cette «grande cathédrale» de fille.

La troupe s'est dotée de costumes et d'accessoires crédibles. Elle a choisi de chanter - conformément à la pièce originale et aux habitudes de l'époque - certaines parties du texte. Quoique toutes les dissonances ne soient pas volontaires, cette polyphonie comique et bien réglée reste tout à fait dans le ton du spectacle.

D'autre part, les comédiens expérimentés évitent tout cri, tout geste qui serait outré ou grossier. Parmi eux, la jeune Sarah Anthony (Claire) joint une belle voix à un beau visage sur lequel se façonne, dans les moments de surprise, une hébétude tordante. Simples et suggestifs, les panneaux du décor suffisent à créer l'espace et l'atmosphère. Si, malgré tout cela, la représentation paraît manquer de consistance, c'est qu'elle dure moins d'une heure.

Neuchâtel, théâtre Tumulte, jusqu'au 16 janvier; je, ve, sa 20h30, di 17h




Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PatrimoineUn guide pour partir à la découverte des vitraux de l’artiste loclois LermiteUn guide pour partir à la découverte des vitraux de l’artiste loclois Lermite

A la découverte des vitraux de Lermite

A partir des années 1950, le peintre loclois Lermite a réalisé des œuvres monumentales pour décorer des bâtiments...

  21.02.2020 15:20
Premium

CinémaSamir: «Comme un «Toto» suisse à Dübendorf»Samir: «Comme un «Toto» suisse à Dübendorf»

Jeune publicLe Locle: de drôles d’oiseaux jouent les guides au Château des MontsLe Locle: de drôles d’oiseaux jouent les guides au Château des Monts

Bons plansMétal, rap, electro et chill: on fait la noce ce week-end?Métal, rap, electro et chill: on fait la noce ce week-end?

ExpositionSaignelégier: près de 50 artistes pour célébrer les 40 ans du café du SoleilSaignelégier: près de 50 artistes pour célébrer les 40 ans du café du Soleil

Le Soleil fête ses 40 ans en peinture

Pour ses 40 ans, le café du Soleil, à Saignelégier, invite 45 artistes pour quatre expositions échelonnées au cours de...

  20.02.2020 17:35
Premium

Top