22.01.2020, 17:00

«Un conteur hors pair, un dessinateur génial et une expo sur les langues», les bons plans de Stéphane Devaux

chargement
«Un conteur hors pair, un dessinateur génial et une expo sur les langues», les bons plans de Stéphane Devaux

Culture Chaque semaine, nos journalistes nous font part de leurs coups de cœur. Cette semaine, ceux de Stéphane Devaux.

Rebelles et indociles

Certains critiques disent de lui qu’il est le Ken Follett français. Eric Marchal partage avec le romancier gallois le goût pour les sagas historiques et une aisance à faire croire à ses lecteurs qu’ils sont réellement dans l’époque où il a décidé de les emmener.

En mélangeant personnages de fiction et figures historiques. Dans «Les Heures indociles», roman publié en 2018 et désormais édité en poche, l’auteur lorrain nous plonge dans Londres de 1908, sous le règne d’Edouard VII.

Entre Olympe Lovell, militante suffragette déterminée, Thomas Bellamy, médecin d’origine asiatique au passé peu clair, et Horace de Vere Cole, aristocrate excentrique, il brosse le portrait de trois rebelles.

L’Angleterre post-victorienne va-t-elle s’en remettre?

Eric Marchal, «Les Heures indociles», en édition de poche chez Pocket.

By Jove, les sont revenus!

Au contraire d’Hergé, qui n’a pas voulu que Tintin lui survive, Edgar P. Jacobs, lui, n’a pas empêché que d’autres plumes et d’autres crayons poursuivent son œuvre.

Nés en 1946, Blake et Mortimer ont donc continué leurs aventures, dans l’esprit et le style classique et un peu suranné de leur créateur. Avec des fortunes diverses, il faut bien le dire. Mais c’était avant que François Schuiten s’en mêle.

Le dessinateur des «Cités obscures» réussit le tour de force de ne pas trahir et de réinventer la série. Dans un Bruxelles abandonné, coupé du monde depuis que des ondes mystérieuses traversent le Palais de justice, le professeur Mortimer, vieilli et à bout de forces, porte sur ses épaules… l’avenir du monde. Rien que cela…

«Le Dernier Pharaon», dessin de François Schuiten, scénario de Jaco van Dormael et Thomas Gunzig, couleurs Laurent Durieux, éd. Dargaud

Bilingue oder nicht?

«Le bilinguisme n’existe pas»: monter une exposition portant ce titre à Biel-Bienne, ça dénote une bonne dose de provocation. Ou bien est-ce parce que la ville a depuis longtemps dépassé ce stade? Le dessin illustrant l’exposition représente une sorte de Tour de Babel à la biennoise (on y reconnaît quelques bâtiments connus).

Le français et l’allemand n’y sont plus les seules langues parlées, rejointes qu’elles ont été, au fil des décennies, par celles des groupes de population issus de la migration.

Pour autant, die zweisprachige Stadt Biel-Bienne reste-t-elle un Sonderfall für die ganze Schweiz? Une réflexion que mène, dans un contexte ludique et participatif, le NMB. Pour Nouveau Musée Bienne… ou Neues Museum Biel.

«Le bilinguisme n’existe pas», au Nouveau Musée Bienne jusqu’au 22 mars.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

CovidLa pandémie aura-t-elle la peau des chorales neuchâteloises?La pandémie aura-t-elle la peau des chorales neuchâteloises?

MUSIQUENeuchâtel: Morgoran vernit son premier album à la Case à chocsNeuchâtel: Morgoran vernit son premier album à la Case à chocs

CinémaSur «L’île aux oiseaux» avec les réalisateurs Maya Kosa et Sergio da CostaSur «L’île aux oiseaux» avec les réalisateurs Maya Kosa et Sergio da Costa

Sur «L’île aux oiseaux»

Cinéma Maya Kosa et Sergio da Costa présentent «L’île aux oiseaux», un film fascinant tourné dans un centre de soins...

  30.09.2020 15:10
Premium

HumourL’humoriste Raphaël Mezrahi présente ses inédits sur la scène de FontainemelonL’humoriste Raphaël Mezrahi présente ses inédits sur la scène de Fontainemelon

SpectacleNeuchâtel: pour les dix ans du Jukebox littéraire, dix auteurs durant dix heures au théâtre du PommierNeuchâtel: pour les dix ans du Jukebox littéraire, dix auteurs durant dix heures au théâtre du Pommier

Top