03.12.2016, 11:27

Téléthon: un jeune chanteur des Kids United demande au public de se lever, malaise sur le plateau

chargement
Un "tout le monde debout" qui est LA phrase à ne pas prononcer devant un parterre de jeunes gens en fauteuil roulant...

gênant C'est le weekend du Téléthon en France et la télévision de service public offre sa traditionnelle couverture en continu de l'événement. Le coup d'envoi a été donné vendredi soir et les jeunes chanteurs des Kids United ont entonné leurs tubes. L'un d'eux s'est malheureusement emporté en invitant le public à se lever, laissant des dizaines d'enfants en fauteuil roulant un peu pantois.

Dans le milieu, on appelle ça une "François Feldman". Le chanteur français avait, en 1996, invité le public du Téléthon à se lever lors d'une de ses interventions. Le hic? Face à lui, des dizaines d'enfants atteints de maladies génétiques rares et cloués dans un fauteuil roulant. Malaise assuré.


 

Depuis, tous les artistes qui ont participé à l'émission ont soigneusement évité de s'enflammer à ce point.

 

Mais ça, c'était jusqu'à ce vendredi soir. Sur France 3, le show habituel battait son plein, le compteur des dons ne cessait de grimper, lorsque l'un des jeunes chanteurs des Kids United, emporté par l'ambiance et l'émotion a demandé, lui aussi, au public de se lever, à grands coups de "Tout le monde debout".

 

Une bourde bien maladroite qui fera le bonheur des bêtisiers de fin d'année.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SOLIDARITÉLes actions du Téléthon fleurissent du Littoral aux ValléesLes actions du Téléthon fleurissent du Littoral aux Vallées

oups!Grosse boulette: il oublie le frein à main de sa voiture durant sa pause-pipiGrosse boulette: il oublie le frein à main de sa voiture durant sa pause-pipi

BouletteUn journaliste a fait une grosse boulette après un match à WimbledonUn journaliste a fait une grosse boulette après un match à Wimbledon

Top