Rien ne sert de courir

chargement
  05.06.2009, 16:01

Alors que les premiers beats distillés par IAMfaisaient trembler les Jeunes Rives, leurs fans étaient encore nombreux à piaffer dans une file d'attente qui s'étalait au-delà de l'Avenue du Premier Mars. La faute à la ponctualité quasi helvétique des Marseillais? A un horaire un peu incongu un jeudi soir pour un tel monument? En définitive, les retardataires auront digéré leur frustration en dansant le mia en se mordant les doigts devant l'entrée. . Précédemment, ce sont les Américains de Nomo qui ont joué devant une assistance pour le moins parsemée. Ils étaient presque aussi nombreux sur scène que dans le public, ce qui ne les a pas empêchés de ravir les quelques privilégiés qui avaient anticipé cette performance. Sur le coup de 20h30, à l'heure des rappels, le parterre de la grande scène était cette fois dignement garni.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FestivalCouvet: le festival de la Chapelle aux concerts fait son grand retourCouvet: le festival de la Chapelle aux concerts fait son grand retour

ConférenceUnine: la cancel culture, prévention ou censure?Unine: la cancel culture, prévention ou censure?

InaugurationLe nouvel orgue de l’Eglise rouge résonnera en octobreLe nouvel orgue de l’Eglise rouge résonnera en octobre

ManifestationPas moins de trois manifestations ce week-end au Cerneux-PéquignotPas moins de trois manifestations ce week-end au Cerneux-Péquignot

ExpositionLa Chaux-de-Fonds: un bijoutier soudanais à l’honneurLa Chaux-de-Fonds: un bijoutier soudanais à l’honneur

Top