Rencontre étincelante entre Alexeï Volodin et Toshiyuki Kamioka LA CRITIQUE DU... PHILHARMONIQUE DE STUTTGART

chargement
  31.10.2013, 00:01
Premium

Il y a fort longtemps que nous n'avions plus entendu à La Chaux-de-Fonds l'Orchestre philharmonique de Stuttgart. Le renom de l'ensemble, du pianiste Alexeï Volodin et l'agrément d'un programme russe dirigé par Toshiyuki Kamioka ont ravivé l'intérêt des mélomanes venus en nombre mardi à la Salle de Musique.

Dès les premières mesures de l'Ouverture "Roméo et Juliette" de...

À lire aussi...

SolidaritéLa Grande Béroche: un défilé d'anciennes miss pour «reconnaître la beauté de la seconde main»La Grande Béroche: un défilé d'anciennes miss pour «reconnaître la beauté de la seconde main»

FestivalStromae, première tête d’affiche de Paléo 2022Stromae, première tête d’affiche de Paléo 2022

ExpositionColombier: l’organique à l’honneur de la galerie NumagaColombier: l’organique à l’honneur de la galerie Numaga

Exposition«Elles, de A à Z», l’autocritique du Musée des beaux-arts du Locle«Elles, de A à Z», l’autocritique du Musée des beaux-arts du Locle

ExpositionLa Chaux-de-Fonds: des aquarelles pour elle, des peintures à l’huile pour luiLa Chaux-de-Fonds: des aquarelles pour elle, des peintures à l’huile pour lui

Top