Quel spectacle voir le 31 décembre dans le canton de Neuchâtel?

chargement

Nouvel an Quoi de mieux, pour passer le cap de la nouvelle année, que de rire un bon coup? La rédaction vous propose une sélection de spectacles à découvrir le 31 décembre.

Quel spectacle voir le 31 décembre dans le canton de Neuchâtel?

Nul ne sait ce que nous réserve 2019. Mais en attendant, on peut toujours terminer l’année 2018 en beauté, dans les rires, les plumes et la bonne humeur. Comédies musicales, pièces de théâtre, revues satiriques, shows dignes du Moulin rouge… Le canton de Neuchâtel se met sur son 31 pour Nouvel An. Amateurs chevronnés ou comédiens de renom, tous ces artistes sont portés par la passion. Notre sélection en forme de coups de cœur.

Cie Broadway

«Paillettes et démesure»

C’est qui: La compagnie romande Broadway (photo Yves Burdet) s’attaque au «blockbuster» des comédies musicales, «Les producteurs» de Mel Brooks. Le cinéaste américain a fait ses débuts dans le 7e art avec cette farce burlesque qu’il adaptera 30 ans plus tard en comédie musicale. Elle est la plus récompensée de l’histoire de Broadway.

Le pitch: Deux producteurs frauduleux engagent des acteurs improbables, un metteur en scène frappadingue pour monter la comédie musicale la plus nulle de tout l’Ouest dans le but de faire un flop! Ce spectacle s’amuse des clichés du monde du spectacle et tourne en ridicule le nazisme.

Pourquoi y aller: Pour voir «un spectacle festif, à l’humour sarcastique», raconte Robert Bouvier, metteur en scène qui joue l’un des deux producteurs véreux. Trente comédiens, danseurs, chanteurs, musiciens sur scène, «c’est très ambitieux. On a une vraie exigence de qualité. Il y a aussi une débauche de costumes – j’en ai juste 8! –, de paillettes, d’effets spéciaux, on passe de Broadway à la prison de Sing Sing!»

Un 31 sans scène, ce serait… «J’ai passé mes 18 derniers Saint-Sylvestre au Passage! Mais ce n’est que la deuxième fois que je suis sur scène le 31.»

Quand et où: Théâtre du Passage, Neuchâtel, le 31 décembre à 19h. Aussi les 22 et 23 décembre. Réservations: 032 717 79 07

Sophie Winteler

En savoir plus : Toutes les infos

Evaprod

«Legally Blonde»

C’est qui: La compagnie chaux-de-fonnière Evaprod, spécialiste des comédies musicales depuis le début des années 2000. Tenue d’une main de fer par Floriane Iseli et Jacint Margarit.

Le pitch: Tirée d’un livre puis d’un film du même nom, la comédie musicale «Legally Blonde» («La revanche d’une blonde») mitraille les clichés «à prendre au second degré», avertit Floriane Iseli, à la direction vocale de la pièce d’Evaprod. Elle Woods se fait larguer par son petit ami, qui pense qu’entrer à Harvard n’est pas compatible avec le fait d’avoir une copine blonde et candide. Vexée, elle se venge en intégrant la même Université, pour lui prouver son intelligence. «La pièce est rigolote, parce qu’elle joue sur la superficialité des personnages tout en évoquant le réel problème de tous ces clichés auxquels on croit.»

Pourquoi y aller: Avec ses 40 rôles et 18 comédiens, la pièce est l’une des plus dantesques à laquelle la compagnie chaux-de-fonnière s’est attaquée. Un véritable défi. «Les décors sont impressionnants, nous avons 32 lieux différents à figurer», s’enthousiasme Floriane Iseli. Décors à moitié réels et à moitié dessinés par l’illustratrice Emma Wicht… On ne vous en dit pas plus! Pour conclure, l’argument imparable: «Nous avons même des chiens sur scène!»

Un 31 sans scène, ce serait… «J’irais probablement faire un tour en forêt, pour manger une fondue avec des amis.»

Quand et où: Théâtre des Abeilles, La Chaux-de-Fonds, du 29 décembre au 20 janvier. Le 31 décembre à 21h, repas possibles.

Anouchka Wittwer

En savoir plus : Toutes les infos

Zap théâtre

«L’héritage de tonton Tom»

C’est qui: Zap théâtre, pièce écrite par Isabelle Perregaux, mise en scène par Baptiste Adatte (photo Ricardo Volpe Diaz).

Le pitch: Un peintre en bâtiment, adepte du bel canto, un notaire qui a du flair, une voyante à la recherche de l’âme soeur et un tonton disparu. Une galerie de personnages loufoques dans une pièce riche en rebondissements et quiproquos qui font la part belle au rire. 

Pourquoi y aller: Quatre comédiens sont sur scène, accompagnés par une «guest star», au pseudo de Rambo, qui endosse le rôle de Pacha. Le metteur en scène, Baptiste Adatte, a monté des pièces présentées au Casino du Locle, des années durant. Il a donc une expérience et une renommée locale évidentes. A la fin du spectacle, on peut trinquer avec les acteurs.  

Un 31 sans scène, ce serait… «Euh... depuis vingt ans que je joue sur scène ce soir-là, je n’y ai jamais pensé», admet Baptiste Adatte. Mais j’imagine que je passerais une soirée tranquille, à la maison, avec mon épouse, nous qui sommes toujours en mode spectacle et entourés de monde. Même si j’adore cette vie, une soirée comme celle-ci me reposerait.»

Quand et où: Le Zap théâtre, rue Numa-Droz 137, La Chaux-de-Fonds, le 31 décembre à 20h30 et jusqu’au 27 avril. Représentations à 20h30 et à 17h30 le dimanche. A savoir que la soirée du Réveillon est très prisée. Des réservations se font six mois à l’avance.

Florence Veya

En savoir plus : Toutes les infos

La Décharge

«La soucoupe est pleine!»

C’est qui: Joué par la troupe La Décharge (photo SP), écrit par Roger Alain et Gérard William.

Le pitch: La pollution et le dérèglement climatique sont sur le point de rendre la planète Terre inhabitable. Débarquent alors des extraterrestres, qui peuvent emmener une partie de l’humanité avec eux sur une exoplanète qu’ils ont construite. Mais qui sauver...?

Pourquoi y aller: «Sur scène, il y a 12 comédiens-chanteurs-danseurs et quatre musiciens», explique le metteur en scène et comédien Gérard William. «Les extraterrestres qui viennent sauver certaines personnes, c’est un prétexte pour faire un tri entre les people qui ont fait l’actu et rire de cette année.» La matière ne manquera pas: «Quand tout va bien, les sujets ne sont pas terribles.»

Un 31 sans scène, ce serait… «Cette année, comme nous n’organisons pas de repas après le spectacle, je pourrai fêter Nouvel An en famille en fin de soirée», se réjouit Gérard William. «Je ne me souviens pas de la dernière fois où ça m’est arrivé, ça doit faire 20 ou 30 ans…»

Quand et où: La Grange aux concerts, site d’Evologia, à Cernier, le 31 décembre à 18h30, puis du 4 au 19 janvier.

Nicolas Heiniger

En savoir plus : Toutes les infos

La Colombière

«Fleur de cactus»

C’est qui: Interprété par la compagnie théâtrale de la Colombière (photo SP), écrit par Pierre Barillet et Jean-Pierre Gredy et mis en scène par Gérard William.

Le pitch: Julien Desforges, la quarantaine, chirurgien-dentiste, a une relation avec une jeune femme de 21 ans, Antonia, dont il est très amoureux. Pour préserver son indépendance, il lui a fait croire qu’il est marié et père de trois enfants. Si bien qu’avant de s’engager, la jeune femme veut maintenant rencontrer l’épouse qu’il n’a pas…

Pourquoi y aller: «Cette pièce est davantage une comédie romantique qu’un vaudeville», détaille le metteur en scène Gérard William. «Il y a bel et bien un chassé-croisé entre les partenaires, mais les sentiments sont réels.» Pour jouer ses personnages hauts en couleur, huit comédiennes et comédiens évolueront dans quatre décors différents, «un défi!»

Quand et où:Théâtre de Colombier, le 31 décembre à 19h30, puis du 2 au 13 janvier. Réservations par e-mail à reservationslacolombiere@bluewin.ch

Nicolas Heiniger

La Passade hors murs

«L’entreprise»

C’est qui: Interprété par la compagnie des Arts de la scène (photo SP), écrit par la troupe de Pierre Palmade et mis en scène par Gérard William.

Le pitch: Chauffinor, une entreprise de chauffage et chambres réfrigérées en difficulté, est sur le point d’être rachetée par un gros groupe américain. Un auditeur venu des Etats-Unis débarque dans cette petite société familiale…

Pourquoi y aller: «L’entreprise» a déjà été jouée une vingtaine de fois à la Passade cette année avant cette version «spécial 31 décembre», jouée hors murs. Elle est donc bien rodée. «La pièce se déroule sur une semaine. Il n’y a pas un seul rôle principal, on suit différents personnages», raconte le metteur en scène Gérard William. Treize comédiens se partagent 12 rôles. «Le sujet de la pièce est relativement grave, mais on rit beaucoup!» 

Quand et où: Salle de spectacle de Boudry, le 31 décembre à 19h. 

Nicolas Heiniger

Le Niki’s Dance

«La Revue des 30 ans»

C’est qui: Le Niki’s Dance (photo Christian Galley), 25 danseurs et musiciens, un alliage de danses de salon, de french cancan, de shows de cabaret dans un déploiement de costumes somptueux (plus de 1000 en tout, à plumes, à paillettes, à fibres optiques). La compagnie chaux-de-fonnière «peut sans se vanter de rivaliser avec Las Vegas», glisse Nicole Lambrigger, fondatrice, avec son mari, de cette troupe unique en Suisse. Les fans viennent de tout le pays et au-delà. Le plus jeune a 4 ans; la doyenne, 98 printemps, n’a pas manqué une seule revue en 30 ans. Comme tant d’autres amateurs du genre.

Le pitch: «La Revue des 30 ans» promet un feu d’artifice de danse, de musique, de chant, de jonglage. Quarante tableaux, 30 chansons et pas moins de 300 costumes: «Pour en changer, nous avons entre 1 minute 20 chrono et 3 minutes maximum», explique Nicole Lambrigger. La troupe rendra hommage à Johnny et à Michael Jackson, elle chantera «La bohème» d’Aznavour et «Ordinaire» de Céline Dion sur des textes racontant l’histoire du Niki’s Dance. Par moments, une caméra live suivra les artistes en coulisses «pour que le public vive complètement avec nous notre fête des 30 ans».

Pourquoi y aller: Pour l’excellent niveau des danseurs, pour les plumes et les strass (à condition d’apprécier les chemises scintillantes pour ces messieurs!), pour la bonne humeur, l’esprit familial. Tous les artistes demeurent des amateurs et s’engagent bénévolement. A l’âge de 15 ans, Nicole Lambrigger rêvait d’ouvrir une école de danse accessible à tous en reconnaissance à ses parents qui «travaillaient presque jour et nuit» pour lui offrir ses leçons et ses robes. Trente ans plus tard, le Niki’s demeure fidèle à ses idéaux.

Un 31 sans scène, ce serait: «En famille! Mais comme l’a toujours dit mon fils, le Niki’s Dance est mon troisième enfant. Une seule fois, nous n’avions pas de revue, ni d’engagement ailleurs, cela a tellement manqué à la troupe que nous nous sommes tous retrouvés pour un Réveillon improvisé.»

Quand et où: Salle de spectacles, Fontainemelon, le 31 décembre à 20h. Aussi du 26 décembre au 6 janvier, supplémentaires les 11, 12 et 13 janvier. Réservations au 076 396 12 14.

Catherine Favre

En savoir plus : Toutes les infos


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EvénementCloset Disco Queen & The Flying Raclettes, les drôles de rockers au Phare de NeuchâtelCloset Disco Queen & The Flying Raclettes, les drôles de rockers au Phare de Neuchâtel

ManifestationNeuchâtel: danseurs professionnels à la Villa CastellaneNeuchâtel: danseurs professionnels à la Villa Castellane

TourismeDes visites guidées pour découvrir le Jura bernois cet étéDes visites guidées pour découvrir le Jura bernois cet été

ConcertLa rappeuse KT Gorique et ses «good vibes» débarquent à NeuchâtelLa rappeuse KT Gorique et ses «good vibes» débarquent à Neuchâtel

CinémaLa Chaux-de-Fonds: un open air pour revoir les films du festival CourgemétrageLa Chaux-de-Fonds: un open air pour revoir les films du festival Courgemétrage

Top