01.12.2017, 00:01

«Quand on fait un film, il faut aller jusqu’au bout»

Abonnés
chargement

 01.12.2017, 00:01 «Quand on fait un film, il faut aller jusqu’au bout»

CINÉMA

Lauréate du César du meilleur espoir féminin en 2005 avec «L’Esquive» d’Abdellatif Kechiche, puis celui de la meilleure actrice six ans plus tard («Le nom des gens» de Michel Leclerc), Sara Forestier multiplie depuis lors les rôles mémorables. Passionnée de mise en scène, elle a aussi tourné trois courts-métrages très remarqués, avant d’écrire en solitaire le scénario de «M»,...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top